Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

Atelier « Réflexions sur les indicateurs de corruption »

Organisé par la Ferdi

La comparaison des niveaux de corruption entre pays représente un véritable défi. En effet, la corruption est un phénomène multidimensionnel, pour lequel il n'existe pas de définition universelle. Par nature, elle est aussi difficilement mesurable. La majorité des indicateurs s'appuie par conséquent sur des perceptions d'experts dont les limites sont bien connues. Depuis quelques années, une autre méthode a été utilisée reposant sur des mesures directes de certaines pratiques supposées être plus ou moins liées à la corruption.

Au cours de cet atelier, Frédéric Lesné (Cerdi-Université d’Auvergne) a présenté les indicateurs qualifiés de "Kinship in Public Office (KPO)" et "Bribery in the World Index (BWI)" et Joël Cariolle (Ferdi) le "Revolving Door Indicator (RDI)". L’atelier a rassemblé des chercheurs de la Ferdi et du Cerdi, Thomas Roca (AfD) et Maëlan Legoff (CEPII).  

Autour de la présentation de ces trois études exploratoires de mesures directes et quantitatives de pratiques supposées être liées à la corruption, la discussion a notamment porté sur le lien de ces mesures avec la corruption, sur leur sensibilité au contexte socio-culturel et sur leur champ d'application.

"Bribery in the World Index" par Frédéric Lesné, Doctorant au Cerdi, frederic.lesne@etu.udamail.fr

 

 

"Kinship in Public Office" par Frédéric Lesné, Doctorant au Cerdi et Bernard Gauthier, Professeur d’économie, HEC Montréal, bernard.gauthier@hec.ca

 

 

"L'indicateur de pantouflage (The revolving door indicator)" par Joël Cariolle, Ferdi et Elise S. Brezis, Bar-Ilan U., Israël.