Réunion consultative sur le rapport biennal des Nation Unies portant sur la concrétisation des engagements pris en faveur du développement de l'Afrique

UNMM Matthieu Boussichas a présenté les travaux de la Ferdi sur la sécurité et le développement, sur la santé, sur la vulnérabilité physique au changement climatique et sur l'engagement des Etats africains dans le processus d’intégration régionale.

Le Bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique a lancé en coordination avec les entités du Système des Nations Unies concernées, une nouvelle série de consultations en vue de la préparation du troisième examen de la concrétisation des engagements pris en faveur du développement de l’Afrique.

Les rapports biennaux du Secrétaire général de l'ONU sur l'examen de la concrétisation des engagements pris en faveur du développement de l'Afrique visent à apporter une contribution importante à l'examen de la mise en œuvre des engagements pris par les pays africains et leurs partenaires au développement dans des domaines importants pour le développement. Ces rapports ont une valeur ajoutée unique puisque qu’ils représentent le seul mécanisme de suivi pour l'Afrique établi par l'Assemblée générale des Nations Unies ayant une couverture universelle de tous les acteurs et un processus pleinement inclusif, fondé sur le principe de la responsabilité mutuelle.

Le troisième rapport biannuel, qui sera présenté lors de la 73ème session de l’Assemblée générale en octobre 2018, s’intéressera aux questions thématiques et transversales suivantes :

  • Industrialisation inclusive et durable et intégration régionale
  • Santé, eau et assainissement,
  • Changements climatique et
  • Finance et partenariats
  • Questions transversales :
    • Paix et sécurité
    • Genre et jeunesse
    • Éducation
    • Migration
    • Partenariats
    • Disponibilité de données et capacités statistiques

Le rapport examinera en particulier la concrétisation des engagements, leur impact, les défis rencontrés et les perspectives pour l’avenir, en identifiant les différences entre les expériences des partenaires traditionnels et celles des partenaires nouveaux et émergents.

Comme dans les rapports précédents, une section finale présentera des conclusions et recommandations politiques par catégorie de partenaires : pays africains, partenaires OCDE/CAD, partenaires nouveaux et émergents.

Matthieu Boussichas, Responsable de programme à la Ferdi, participait à cette réunion de consultation organisée les 16 et 17 mai à Paris.

Cette consultation a été l’opportunité pour Matthieu Boussichas de présenter les travaux de la Ferdi en particulier le rapport Allier sécurité et développement – un plaidoyer pour le Sahel et ses principaux messages. Au cours de la session consacrée aux problèmes de santé, il a également souligné l'importance d'introduire une couverture santé universelle pour atteindre les ODD, ce qui nécessite un renforcement des systèmes de santé. En ce qui concerne les engagements sur le climat, il a souligné la valeur ajoutée de l'indicateur de vulnérabilité physique au changement climatique (PVCCI) développé par la Ferdi permettant de mieux évaluer les vulnérabilités et les besoins des pays. Pour surveiller les engagements des pays africains en termes d'intégration régionale, il a également mis l'accent sur l'utilité de l’indice d’engagement à l'intégration régionale produit par Ferdi en collaboration avec les Commissions de l'UEMOA et la CEMAC.

La prochaine consultation aura lieu à Bangkok, Thaïlande les 29 et 30 juin 2017 (co-organisateurs: Bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique et UNESCAP).

 

Plus d'information : http://www.un.org/en/africa/osaa/events/2017/unmmconsultations.shtml