Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

Sécurité et développement au Sahel

sécurité et développement au Sahel Une conférence-débat au Parlement européen organisée par la Ferdi et l'IRD. La Ferdi a présenté l'ouvrage de son groupe de travail "Allier sécurité et développemnt - Plaidoyer pour le Sahel"

Le 11 octobre 2016, La Ferdi et l'IRD ont organisé une conférence au parlement européen sur :

Sécurité et développement au Sahel : peut-on surmonter le pessimisme ambiant?

Sous le parrainage de

Cristian Dan Preda, Député européen, Vice-Président de la Sous-commission "droits de l'homme", membre des Commissions parlementaires du Développement et des Affaires Etrangères

Enrique Guerrero Salom, Député européen, membre de la Commission du développement et membre de la Délégation à l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE

Intervenants

Modérateur : Jean-Marc Châtaigner, Directeur général délégué de l'Institut de recherche pour le développement (IRD)

Sylviane Guillaumont Jeanneney, Professeur émérite, Université d’Auvergne, Centre d'études et de recherches sur le développement international (Cerdi), présidente du groupe de travail de la Ferdi Allier sécurité et développement - Plaidoyer pour le Sahel

Florence Sylvestre, Directrice de recherche, Institut de recherche pour le développement (IRD, UMR CEREGE)

Carla Montesi, Directrice « Afrique de l’ouest et centrale » à la direction générale de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne (DG DEVCO)

Tertius Zongo, Ancien Premier Ministre du Burkina Faso, Conseiller spécial de haut-niveau sur la fragilité dans la région du Sahel, Banque africaine de développement (BAD), membre du groupe de travail de la Ferdi Allier sécurité et développement - Plaidoyer pour le Sahel

Compte-rendu

Accueillies par Cristian Dan Preda et Enrique Guerrero Salom, 75 personnes ont assisté à cette conférence où Sylviane Guillaumont Jeanneney et Tertius Zongo ont présenté l'ouvrage Allier sécurité et développement - Plaidoyer pour le Sahel.  Ce plaidoyer, édité par la Ferdi, a été rédigé en réponse à l'idée souvent entendue que le Sahel est une cause désespérée et que l'avenir du Sahel est la migration. Le plaidoyer est le fruit de la collaboration de 11 experts d'horizons différents et recueille les témoignages de 17 personnalités issues de la recherche, de la diplomatie, du développement, de l'humanitaire ou de la défense. Leur partage de connaissance et leur travail soutiennent la conviction que le coût de l'inaction est supérieur aux dépenses que la communauté internationale doit dégager pour le développement du Sahel, que la sécurité et le développement sont intimement liés et qu'une collaboration étroite est nécessaire entre les acteurs publics et privés dont les ONG pour réduire les vulnérabilités des pays du G5 Sahel. Tertius Zongo a d'ailleurs rappelé que la sécurité et le développement sont la responsabilité de tous : des bailleurs et des pays visés par l'aide. Les programmes doivent porter en priorité sur l'éducation, le monde rural et l'amélioration de la gouvernance locale et les pouvoirs régaliens des Etats.

En écho à l'intervention de Sylviane Guillaumont et de Tertius Zongo, Florence Sylvestre a présenté les travaux de l'IRD sur la région du lac Tchad, démontrant clairement l'importance d'agir et de mettre en valeur les ressources du lac mais également de prévoir et d'informer du déplacement des berges du lac. Ces prévisions permettent aux populations et aux pouvoirs locaux d'adapter les investissements.

Carla Montesi a rappelé que le débat de la commission européenne porte en ce moment sur la sécurité et que le Sahel est une priorité de la coopération européenne pour le développement. Pour l'Europe l'enjeu est d'arbitrer l'aide entre la sécurité (ces dépenses pesant de plus en plus lourd dans les budgets des Etats sahéliens) et les secteurs sociaux et de production. En réponse à l'urgence, l'Union européenne s'est dotée de nouveaux instruments : les fonds fiduciaires  d'urgence pour la sécurité et la lutte contre les trafics illégaux qui permettent des procédures plus rapides. Les projets liés à ces fonds fiduciaires ont pour objectif de créer des liens entre sécurité et développement.

Voir la vidéo : https://www.periscope.tv/Jmchataigner/1lDGLmdPNBZJm

Cristian Dan Preda, Sylviane Guillaumont Jeanneney, Enrique Guerrero Salom, Jean-Marc Châtaigner, Florence Sylvestre, Tertius Zongo, Carla Montesi