Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

Séminaire sur le Post-Cotonou : Pour un partenariat et un développement durables

Union européenne L'objectif est de contribuer au débat sur l'architecture de la politique européenne de développement et l’avenir du cadre de coopérationentre l’Union européenne et les États ACP.

L’Accord de partenariat de Cotonou arrive à échéance en février 2020. Les discussions sont engagées tant au sein de l’Union européenne, entre les Etats membres et la Commission, qu’entre Etats du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique sur l’avenir de ce partenariat après 2020. Afin de contribuer à la réflexion en vue de l’ouverture des négociations sur la relation future entre l’UE et les Etats ACP, au plus tard en août 2018, la Représentation permanente de la France auprès de l'Union européenne, l'Institut de recherche pour le développement (IRD) et la Fondation pour les études et recherches sur le développement international (Ferdi) ont organisé un séminaire à Bruxelles le 24 avril 2017.

L'objectif était de contribuer au débat sur l'architecture de la politique européenne de développement et l’avenir du cadre de coopération entre l’Union européenne et les États ACP.

Contexte

La longévité du partenariat ACP-UE – dont on fêtera les 45 ans en 2020 – va de pair avec la modernisation de cette relation qui n'a eu de cesse d'évoluer, depuis la Convention de Lomé (1975) qui avait pour but de favoriser les accords commerciaux et l'économie de marché, en passant par l'Accord de Cotonou (2000) qui intégrait des objectifs politiques et de développement. Il doit aujourd'hui s'inscrire dans un cadre de coopération renouvelé, du fait de l'adoption récente de l'Accord de Paris sur le climat, de l'Agenda 2030 et des Objectifs de développement durable des Nations Unies. Alors que l'UE et ses États membres sont aujourd'hui les premiers bailleurs de l'aide publique au développement,  dans une période où la crainte du repli d’un autre grand bailleur, les États-Unis, amène des éléments d’incertitude, ces évolutions stratégiques doivent permettre le renforcement des dimensions politique, économique et commerciale du partenariat ACP-UE après 2020.

Ce Séminaire fut l'occasion d’aborder (i) les conditions du succès d'un cadre ACP modernisé et (ii) l’intégration régionale, dans toutes ses composantes, ainsi que le développement économique, notamment au travers des accords de partenariat économique, en prenant en considération la communication conjointe de la Commission européenne et de la Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité du 22 novembre 2016.

Modéré par Charles de Marcilly, de la Fondation Robert Schuman, le séminaire a réuni des représentants des institutions européennes, des pays ACP, de la société civile, des think tanks et instituts de recherche, de la presse et se déclinait en deux tables rondes.

Programme 

14h30 à 15h : accueil et enregistrement des participants

15h : Ouverture par le Représentant permanent, M. l’Ambassadeur Pierre Sellal

15h à 16h30 : Table ronde I : Vers un cadre ACP modernisé

15h à 16h : Panel

  • Commission européenne : M. Stefano Manservisi, Directeur général DEVCO
  • Parlement européen : M. Louis Michel, Président de la délégation à l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE 
  • Pays ACP : M. le ministre Théophile Ahoua N’Doli, Directeur de cabinet du Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire
  • Secrétariat ACP : M. Léonard-Emile Ognimba, Sous-secrétaire général
  • Institut de recherche pour le développement : M. Jean-Marc Châtaigner, Directeur général délégué
  • Fondation pour les études et recherches sur le développement international : M. Patrick Guillaumont, Président 
  • Société civile : Mme Imali Ngusale, DSW (Deutsche Stiftung Weltbevoelkerung)

16h à 16h30 : échanges avec le public

17h à 18h30 : Table ronde II : Intégration régionale et dimension économique et commerciale

17h à 18h : Panel

  • Service européen d’action extérieure : M. Koen Vervaeke, Directeur général Afrique
  • Conseil économique et social européen : M. Yves Somville, Président du Comité de suivi ACP
  • Friends of Europe/Les amis de l’Europe : Mme Shada Islam, Directrice Europe et géopolitique
  • Société civile : Mme Yentyl Williams, fondatrice et Présidente de l’ACP Young Professionals Network, chercheuse à l’Université de Gand
  • PTOM: M. François Bockel, Chef du service de la coopération régionale et des relations extérieures du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

18h à 18h30 : échanges avec le public

18h30 : conclusion par le modérateur