Accès à l'électricité

Les recherches de la Ferdi portent à la fois sur les modalités d’extension de l’électrification et sur l’analyse des progrès du développement économique et de la réduction de la pauvreté que de tels investissements permettraient.
Accéder à l’électricité grâce aux énergies renouvelables

Avec l’adoption des Objectifs de développement durable (ODD) et la tenue de la Cop21, rendre universel l’accès à l’énergie, à l’électricité, est enfin devenu une priorité de la communauté internationale, en attestent de nombreuses initiatives. La problématique de l’accès à l’électricité est particulièrement importante en Afrique sub-saharienne, compte tenu des très faibles taux d’accès à l’électricité dans cette région (16% seulement en zone rurale, source : IEA, World Energy Outlook 2014) mais elle l’est aussi dans d’autres régions, notamment en Asie du Sud, dont les expériences peuvent servir pour éclairer les discussions sur le cas africain.

Chiffrée à quelque 800 milliards de Dollars d’ici 2040 par l’Association pour le Développement de l’Energie en Afrique (ADEA), l’électrification accélérée par le réseau du territoire africain prendra plusieurs décennies encore au regard des financements disponibles. La Ferdi contribue au débat sur les projets d’extension de l’accès à l’électricité notamment en Afrique par des recherches qui portent à la fois sur les modalités d’extension de  l’électrification et sur l’analyse des progrès du développement économique et de la réduction de la pauvreté que de tels investissements permettraient.

Deux approches coexistent pour électrifier un territoire, l’approche centralisée et l’approche décentralisée. Dans l’approche centralisée, l’électrification se développe principalement par le biais d’une extension du réseau national géré par des structures gouvernementales ou par des concessionnaires de services publics. Dans l’approche décentralisée, une multitude d’entités, généralement non gouvernementales (ONG, opérateurs privés…), construisent et exploitent des petits réseaux de distribution ou proposent des concepts novateurs (kiosques, kits et lampes solaires…) afin d’offrir des services énergétiques à des groupes de populations ciblés. Si ces initiatives font parfois l’objet d’évaluations scientifiques, aucun recensement rigoureux de ces projets n’a été mené dans l’optique d’une comparaison multi critères de ces différentes solutions.

Projet de construction et de mise à disposition par la Ferdi

d’une banque d’informations des projets d’électrification rurale et péri-urbaine décentralisée

Un partenariat entre l’Initiative FACTS (Field ACTion Science) et la Ferdi doit conduire à la publication, au premier semestre 2016, d’un numéro spécial présentant des expériences menées en Afrique et en Asie (dizaine d’expériences africaines réparties sur l’ensemble du continent avec Burkina Faso, Ouganda, Madagascar, Ethiopie…expériences indienne et laotienne…).

 

10 novembre 2016 - 15 novembre 2016
, Marrakech

COP22

La Ferdi a organisé trois événements parallèles dont les sujets étaient l'aide à l'adaptation au changement climatique, l'électrification décentralisée, le renforcement des ambitions de l'Accord de Paris.