Espaces linguistiques, commerce et développement

Quel est le poids économique de la langue française dans le monde? L'appartenance à un espace linguistique a-t-elle un impact sur le commerce bilatéral des pays membres?
Francophonie, commerce et développement

En 2012, le Pôle de la politique linguistique du Ministère des Affaires étrangères et du développement international (MAEDI) a sollicité la Ferdi pour réaliser une étude sur le poids économique de la langue française dans le monde. Le travail a consisté à analyser le poids et l’influence économiques de l’espace francophone. Après avoir défini le périmètre géographique de l’étude, les effets sur le commerce extérieur résultant du partage du français comme langue commune ont été estimés. Les principales conclusions de l’étude sont que l’appartenance à l’espace francophone augmente les flux de commerce intra-espace, améliore le taux d’ouverture commerciale, qu’elle peut ainsi induire un surplus de croissance et atténuer le chômage dans les pays de l’espace. Cette étude a fait l’objet au MAEDI de plusieurs présentations par ses auteurs et ses conclusions constituent un argument structurant pour l’espace francophone.

Quel est l'impact économique des langues?

Une étude sur 5 espaces linguistiques couvrant 127 pays

Dans le cadre de la convention avec le MAEDI mise en place depuis mars 2013, une étude similaire sur les grands espaces linguistiques dans le monde a été réalisée en 2013-2014. Le rapport a été remis et publié sur le site de la Ferdi en 2014. Cinq espaces linguistiques sont concernés par cette étude : francophone, anglophone, arabophone, hispanophone et lusophone, couvrant 127 pays. Une des conclusions est qu’appartenir à un espace linguistique a un impact positif sur le commerce bilatéral des pays membres. Cet impact est d’autant plus important que la zone est de taille économique modeste. Ainsi les espaces lusophone et arabophone, qui sont ceux qui semblent avoir le plus fort impact sur le commerce bilatéral de leurs pays membres, sont également les moins importants économiquement (ces espaces représentant en 2010 respectivement 3,6% et 4,5% dans le PIB mondial en parité de pouvoir d'achat), tandis que l'espace anglophone représente 40% du PIB mondial et implique donc un impact sur le commerce bilatéral relativement plus faible. En termes de PIB par tête, les échanges commerciaux induits par l’appartenance à un espace linguistique se traduiraient, sur le long terme, par un supplément de PIB par tête de 9% en moyenne pour les pays anglophones, 7% pour les espaces lusophones et à environ 6% pour les espaces francophones, hispanophones et arabophones.

La question de la francophonie a par ailleurs été mise en lumière par l’actualité lors de la remise en août 2014 par Jacques Attali au Président de la République française du rapport « La francophonie et la francophilie, moteurs de croissance ». Ce rapport a suscité beaucoup de réactions.

L'impact économique des langues

sous la direction de Céline Carrère, Professeur à l'Université de Genève et Senior Fellow Ferdi

Comment mesurer la distance linguistique qui sépare les pays et les individus ? Dans quelle mesure le partage d’une même langue avec d’autres pays représente-t-elle un atout économique ? L’appartenance à un espace linguistique influence-t-elle nos relations commerciales ? Notre richesse ? Nos emplois ? Quel est l’impact de la maîtrise des langues étrangères sur l’emploi  et le salaire ? Cet ouvrage propose de répondre à chacune de ces questions à travers l’analyse de cinq économistes. Ainsi, fondé sur les tout derniers développements de la recherche dans le domaine, ce livre offre un tour d'horizon de l'impact économique des langues. Pour la première fois, une analyse économétrique propre à l’espace francophone est proposée et des conclusions chiffrées en termes de commerce, de richesse par tête et d’emploi sont apportées. Ce livre propose également des pistes de réflexion sur l’avenir de la francophonie et sur la politique linguistique.

Carrère, C., Ginsburgh, V., Melitz, J., Masood, M. Grin, F. (2016) L'impact économique des langues, Carrère, C (dir.), Ferdi - Economica, Paris, 116 p.

 

Où va l'Afrique?

Ouvrage de la Fondation Prospective et innovation

Préface de
Jean-Pierre RAFFARIN,

Avant-propos...

L'impact économique des langues

Céline CARRERE, Victor GINSBURGH, Jacques MELITZ, Maria MASOOD, François GRIN

Comment mesurer la distance linguistique qui sépare les pays et les individus ? Dans quelle mesure le partage d’une...

Indicateurs de fragmentation ethnolinguistiques

Kelly Labart propose un guide critique des indicateurs de fragmentation ethnolinguistique présentant les principaux indicateurs disponibles et les critiques que l'on peut leur adresser.