Gestion de la politique économique (GPE)

 

 

En quelques mots...

Le programme de formation en Gestion de la Politique Economique (GPE) est une spécialité du Master "Analyse économique et développement international" organisé par l'Ecole d'Economie, composante de l'Université de Clermont Auvergne, dont les membres sont chercheurs au Cerdi (UMR CNRS-UdA). Cette formation répond aux vifs besoins exprimés par les pays en développement et les pays émergents, en économistes professionnels ayant la capacité de concevoir et d'exécuter efficacement les politiques économiques.

Les économistes en milieu de carrière (30-40 ans) -francophones mais pas exclusivement-, conseillers techniques, chargés d'études auprès des ministres et des grandes directions des ministères de l'Economie et des Finances, du Plan, de l'Agriculture, du Commerce, de la Coopération économique internationale…ou encore cadres des banques centrales et des cours des comptes, constituent le public prioritairement visé. Ce cycle académique est de 9 mois (centré sur l'analyse des fondements théoriques et des mises en œuvre des politiques économiques). Le diplôme de Master 2 (validé dans le cadre de la réforme européenne "LMD"), mention "Analyse économique et développement international", spécialité "Gestion de la politique économique", est délivré en fin de parcours.

Les auditeurs sont financés par des bourses (couvrant les frais de déplacement et de séjour, les droits d'inscription), obtenues principalement auprès de la Banque mondiale (à travers le Joint Japan / World Bank Graduate Scholarship Program) et du Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international (et des Ambassades de France). De même, certains gouvernements, souvent sur des lignes budgétaires consacrées au renforcement des capacités, peuvent prendre en charge leurs propres cadres.

et quelques repères historiques...

Le programme de formation en Gestion de la Politique Economique (GPE) a été créé après un appel d'offres lancé conjointement au début des années 90 par la Banque mondiale et l'African Capacity Building Foundation (ACBF). Outre l'appui de ses deux parrains, initiateurs de l'appel d'offres, le programme GPE a reçu celui du Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international, bénéficiant en particulier d’un appui important du réseau des Ambassades de France. La première promotion a été accueillie au Cerdi le 1er octobre 1994.

Tout en organisant le programme GPE en France, le Cerdi s'était également vu confier dans son cahier des charges la mission de pilotage, en partenariat avec les Universités d'Abidjan et de Yaoundé, du lancement de deux programmes similaires sur ces deux campus. Lancés à la fin des années quatre-vingt dix, les deux programmes régionaux poursuivent leur activité de formation, respectivement à l'intention des cadres d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale.

 

 

Profils visés

Délivrée dans le cadre de la formation continue, la spécialité "Gestion de la politique économique" du Master 2 mention "Analyse économique et développement international" vise un public de "professionnels" de "milieu de carrière", tel que spécifié à l'origine par l'appel d'offres lancé par la Banque mondiale et l'African Capacity Building Foundation (ACBF).

Le programme GPE répond ainsi aux vifs besoins exprimés par les administrations des pays en développement en économistes professionnels, ayant la capacité de concevoir et d'exécuter efficacement les politiques économiques.

Les économistes en milieu de carrière (âgés en moyenne entre trente et quarante ans, quarante ans étant l'âge maximum comme critère d'admissibilité) originaires du secteur public, cadres ministériels, conseillers techniques, chargés d'étude dans les principaux ministères au centre de la mise en œuvre de la politique économique (au premier rang desquels les ministères de l'Economie et des Finances, du Plan, de l'Agriculture, du Commerce, de la Coopération Economique Internationale…) ainsi que les cadres des banques centrales, constituent le public prioritairement visé.

Les fonctionnaires d'institutions régionales ou internationales, actives dans le domaine du développement économique, sont également concernés. Les cadres du secteur privé ne sont pas pour autant exclus, leur fonction et le domaine d'intervention de leur entreprise devant toutefois s'inscrire dans le cadre des préoccupations du développement économique.

Critères d'admissibilité

Avant de soumettre un dossier de candidature, les candidats doivent vérifier qu'ils satisfont bien l'ensemble des critères d'admissibilité énumérés ci-dessous :

  • avoir entre 25 et 40 ans (maximum) l'année du cycle intégré ;
  • être titulaire d'un Master 1 (Maîtrise, Bac +4), -ou d'un diplôme de niveau équivalent grande école-, de préférence dans le domaine des sciences économiques ;
  • avoir travaillé récemment à temps plein pendant au moins 2 ans, et de préférence de 4 à 5 ans, dans la fonction publique de son pays d'origine ; les candidatures émanant de cadres d'institutions régionales et/ou situées dans un autre pays en développement, institutions actives dans la conception, l'analyse et la mise en œuvre de la politique économique, sont acceptées ;
  • maîtriser la langue française (les candidats non francophones sont toutefois encouragés à poser leur candidature, des cours intensifs de renforcement en langue française étrangère pouvant être dispensés en cas de sélection définitive pendant la formation;
  • posséder de bonnes bases en anglais, de nombreuses conférences étant tenues dans cette langue.


 

 

 

 

La formation GPE est d'une durée totale de 9 mois, chaque rentrée étant le 1er octobre de l'année n et la fin de cycle le 30 septembre de l'année n+1. Organisée au Cerdi, elle est validée par le diplôme de Master 2 mention "Analyse économique et développement international", spécialité "Gestion de la politique économique", délivré par l'Ecole d'Economie de l'Université de Clermont Auvergne.

Cycle académique

Le programme GPE a pour ambition de délivrer en 9 mois une formation de haut niveau dans l'analyse et la conception des politiques économiques. Dans cette perspective, le cycle de formation propose aux participants de renforcer leurs compétences dans et à travers :

  • l'analyse des fondements théoriques et des mises en œuvre des politiques économiques ;
  • la maîtrise des instruments d'analyse récents de la politique économique et leur application aux situations économiques et sociales particulières des pays en développement ou en transition ;
  • la compréhension des modèles d'aide à la décision utilisés par leurs partenaires ou leurs consultants ;
  • l'examen de stratégies économiques comparées dans un contexte de mondialisation ;
  • la réalisation d'un stage d'application au sein d'institutions internationales ou d'agences d'aide et le contact avec des intervenants œuvrant dans le développement économique.

Le cycle académique est d'une durée de 9 mois, d'octobre à mai. Il s'articule autour d'une quinzaine de modules thématiques, d'une durée moyenne de 2 semaines, chaque module étant animé par un enseignant-chercheur du Cerdi spécialiste du thème.

programme du cycle 2016-2017 (GPE23)

Le cycle est complété par des séminaires "hors-les-murs".

  • Un séminaire d'intégration interculturel ouvre le cycle, dès l'arrivée des nouveaux auditeurs. Organisé à Vichy sous la direction d'un spécialiste en communication, ce séminaire vise à favoriser la cohésion d'un groupe composé de participants d'origines géographiques et culturelles très diverses. Jeux de rôles, tests et techniques vidéo doivent permettre la participation active de chacun et favoriser ainsi les investissements personnels ultérieurs.
  • D'autres séminaires en partenariats avec des organisations internationales permettent aux auditeurs de rencontrer les responsables d'institutions internationales avec lesquelles leurs administrations travaillent ou peuvent être amenées à travailler. A titre d'exemples, les institutions visitées à ce jour sont l'OMC, la CNUCED, l'OMS, le BIT et le CICR à Genève, la Commission Européenne (DGDEV et EuropeAid) et l'OMD à Bruxelles, la FAO et le FIDA à Rome, la BERD à Londres…Des conférences et des débats sur des sujets d'actualité sont organisés au sein de -et avec- l'institution visitée pendant un à deux jours, permettant ainsi une confrontation d'idées entre cadres de gouvernements nationaux et fonctionnaires internationaux.

Diplôme

L'obtention du diplôme du Master 2 mention "Analyse économique et développement international", spécialité "Gestion de la politique économique", est précisée par le régime des examens de l'Ecole d'Economie - Université de Clermont Auvergne.

 

 

Après avoir vérifié qu'ils satisfont bien l'ensemble des critères d'admissibilité, les candidats sont invités à soumettre à la Ferdi et au Cerdi un dossier de candidature.

Ce dossier se compose :


Les dossiers doivent être retournés par les candidats à la Ferdi avant le 31 décembre 2016 par voie postale (courrier express conseillé, les dossiers adressés par télécopie ou par courrier électronique ne sont pas considérés).

La Ferdi examine chaque dossier -complet et dûment rempli- et décide de l'admissibilité du candidat, sur la base de la prise en compte conjointe du niveau académique, du profil professionnel et de l'exposé des motivations.

La sélection finale s'opère à travers l'attribution de bourses par les parrains du programme GPE, la Banque mondiale et le Gouvernement français, bourses accordées à des candidats choisis parmi ceux déclarés admissibles.

 

 

Coût de la formation

Le montant des frais de formation s'élève à 15.700 €uros par auditeur et pour les 9 mois du programme.

Les frais de déplacement et de séjour sont quant à eux estimés à 14.220 €uros. Ils couvrent principalement les indemnités mensuelles de subsistance (de l'ordre de 1.000/1.100 €uros), les frais de voyage aller-retour (pays) et l'assurance-santé (soins essentiels tels que spécifiés par le contrat d'assurance souscrit par la Ferdi pour l'auditeur et respectant les délais de carence).

Le montant global de la formation s'élève donc à 29.920 €uros.

budget GPE 2017-2018 (GPE24)

 

Attribution de bourses

Par vocation, le programme GPE vise à former prioritairement des hauts-fonctionnaires économistes originaires de pays en développement. Une prise en charge totale du coût de la formation peut s'envisager à travers le soutien de sponsors sous la forme d'attribution d'une bourse.

  • par la Banque mondiale, à travers le Joint Japan / World Bank Graduate Scholarship Program (JJ/WBGSP)

Partenaire historique du programme GPE depuis son lancement en 1994, la Banque mondiale à travers le Programme JJ/WBGSP, financé par le Gouvernement japonais, a confirmé en 2016 l’éligibilité de la formation dans le cadre du programme « Preferred Universities ».

Les candidats déclarés admissibles par le Cerdi peuvent ainsi postuler à une bourse du JJ/WBGSP.

Candidatures aux bourses du JJ/WBGSP en ligne à partir du 25 janvier 2017

 

 

 

 

  • par la France, à travers le Ministère des Affaires étrangères et les Ambassades de France

Parrain dès le lancement du programme GPE au côté de la Banque mondiale, le Ministère français des Affaires étrangères attribue quelques bourses, principalement depuis quelques années à travers le canal des Ambassades de France.

Les candidats déclarés admissibles par le Cerdi sont ainsi invités à se renseigner sur l’existence d’un programme de bourses auprès de l’Ambassade de France située dans leur pays puis à postuler suivant les modalités précisées.

Réseau des Ambassades de France à l'étranger (coordonnées, sites internet)

 

*le nombre des bourses offertes par les deux parrains du programme et sponsors historiques (Japon/Banque mondiale et France) ainsi que les critères d'attribution de ces bourses restent à l’entière discrétion de ces partenaires.

 

  • par les Gouvernements des pays des candidats

De même, les candidats disposant d'une attestation d'admissibilité GPE (parmi lesquels ceux bénéficiant d'une année de report) peuvent solliciter d'autres bailleurs de fonds, bilatéraux ou multilatéraux, en particulier leur propre administration (sur programmes d'appui, de renforcement des capacités) pour obtenir le financement de leur formation.

 

03 mai 2016 - 04 mai 2016
, Genève

Séminaires hors-les-murs du programme GPE

Les auditeurs de la 22ème promotion du programme GPE se sont rendus à Genève pour des séminaires organisés avec les organisations internationales.