Identifier les PMA

Identifier les PMA, justifier leur traitement différencié

Sous l'influence de la Ferdi, les critères d'indentification des PMA sont considérés comme indicateurs d'allocation d'aide au développement.

Qui sont les PMA?

source : CNUCED

La catégorie des Pays les moins avancés (PMA) ou Least Developed Countries (LDCs) a été créée par les Nations Unies en 1971. Elle constitue le seul sous-groupe officiel des NU au sein des pays en développement. Les PMA sont identifiés comme des pays pauvres faisant face à de forts handicaps structurels pour leur développement. Paraissant ainsi "pris au piège", ces pays bénéficient d'une attention particulière et de mesures de soutien de la part de la communauté internationale.

Trois critères complémentaires sont considérés pour inclure un pays dans la catégorie des PMA : un faible niveau de revenu par habitant, un faible niveau  de capital humain mesuré par le Human Assets Index (HAI), une forte vulnérabilité économique structurelle mesurée par  Indice de vulnérabilité économique (EVI). La catégorie regroupe encore 48 pays :

-34 sont situés en Afrique, 13 en Asie et dans le Pacifique, 1 dans les Caraïbes (Haïti)

-16 sont des pays enclavés et 9 sont des pays insulaires.

-17 ont passé le seuil de faible revenu.

Processus de graduation

Aux Nations Unies, c'est le Comité des politiques économiques (CDP) qui procède tous les 3 ans à une révision de la liste des PMA, pour proposer soit l’inclusion de nouveaux pays, soit la sortie de la liste (graduation), examinée par l’ECOSOC avant décision par l’Assemblée générale des NU.

Situation fin 2015 :

- 4 pays ont été gradués: Botswana (1994), Cape Verde (2007), Maldives (2011) et Samoa (2014), pour 3 autres la graduation est décidée avec date d’application : Guinée équatoriale (2017), Vanuatu (2020), Angola (2021) ;
- pour 7 autres pays la graduation a été examinée sans être encore recommandée: Bhoutan, Kiribati, Népal, Iles Salomon, Sao Tomé et Principe, Timor oriental et Tuvalu
Un ouvrage de référence : Caught in a Trap, Identifying the least developed countries

L’ouvrage de référence Caught in a Trap, Identifying the least developed countries, paru en anglais en 2009, a montré les fondements logiques de la catégorie des PMA justifiant le traitement spécial dont bénéficie la catégorie, les pays pauvres faisant face à de forts handicaps structurels pour leur développement.
Ce sont les deux grandes catégories de questions auxquelles tente de répondre une recherche à laquelle la Ferdi a apporté son soutien conjointement avec le PNUD. Cette recherche est conduite sous la direction de Patrick Guillaumont qui en tant que membre du Comité des Politiques de Développement des Nations Unies a eu la responsabilité de présider pendant une dizaine d’années le groupe d’experts chargés au sein de ce comité d’examiner et d’appliquer les critères d’identification des PMA.


Améliorer les critères et les indicateurs

Les travaux de la Ferdi exposent l'origine et les fondements des critères ainsi que les conséquences de leur application sur le contenu et la cohérence de la liste des PMA.

Les critères sont actuellement au nombre de trois : revenu par tête faible, niveau de capital humain faible, vulnérabilité économique (structurelle) élevée. La Ferdi évalue ces critères et considère comment ils peuvent être améliorés. Elle examine notamment comment les deux indicateurs structurels peuvent être agrégés en un indicateur synthétique et ce que peut être un indice de « moindre développement probable ».

 

, Paris

Atelier PNUD/ AFD sur le financement des pays moins avancés (PMA)

Patrick Guillaumont a présenté les principaux messages du livre "Financer le développement durable. Réduire les vulnérabilités" (2015) et Matthieu Boussichas a modéré une session sur les instruments financiers existants pour réduire les vulnérabilités.

, Clermont-Ferrand

Visite de Gyan Chandra Acharya à la Ferdi et au Cerdi

Gyan Chandra Acharya est Secrétaire général adjoint aux Nations unies et le Haut représentant pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement.

, Istanbul

IVème Conférence des Nations Unies sur les PMA

Evénement parallèle organisé par la Ferdi en coopération avec UN-DESA : "Optimiser les mesures de soutien aux PMA : accès, utilisation et efficacité - Lancement du Portail d’Information sur les PMA et de la publication de "Out of the Trap"

Indicateur de développement humain

Thomas Roca (AFD) dresse un état des discussions toujours en cours sur les évolutions méthodologiques et conceptuelles de l’IDH