Sécurité alimentaire

Volatilité des prix des produits agricoles et sécurité alimentaire

La Ferdi a produit de nombreux travaux sur la question de la volatilité des prix internationaux et de la sécurité alimentaire. Ces questions ont revêtu une actualité toute particulière dans le cadre du volet spécifique «développement » du G20 organisé en 2011 à Cannes sous la présidence française. La Ferdi a en effet été associée à la préparation de cet événement, sur le thème de la sécurité alimentaire et de la gestion des chocs sur les prix des produits de base. Son groupe de travail a étroitement collaboré avec l’Agence française de développement (AFD) et avec Pierre Jacquet, alors économiste en chef, chargé par le Chef de l'Etat d'une mission sur les nouveaux instruments financiers d’assurance pour se protéger des hausses de prix ou des événements affectant les récoltes. Les travaux, supports des discussions, ont par ailleurs été présentés à l’occasion de la conférence ABCDE 2011.

Deux ateliers, dont un en collaboration avec le Centre de politique de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP Policy Center), avaient préalablement porté sur les politiques de développement en lien avec les instabilités des marchés de matières premières.

 

 

Commodity market instability and asymmetries in developing countries: Development impacts and policies

Le risque, défini comme l'exposition à l'incertitude des événements futurs, fait partie du quotidien. Les populations et les pays ont appris à vivre avec depuis des siècles. Toutefois, on réalise de plus en plus que l'incertitude et le risque peuvent être des enjeux cruciaux pour la croissance et le développement d'un pays, ainsi que du bien être. Les chocs inattendus et non anticipés, soit causés par des événements naturels, soit par des chocs économiques, affectent les pays en développement ainsi que les populations les plus pauvres de manière inégale.

Il est bien connu que les risques liés au marché des matières premières en particulier affectent le développement et le bien être de différentes façons et il est important de comprendre quelles sont les actions prioritaires et quelles stratégies doivent être mises en oeuvre face à ces risques.

Sarris, A. (ed). 2016. "Commodity market instability and asymmetries in developing countries: Development impacts and policies", Ferdi, 92 p.

 
Sécurité alimentaire et indicateurs d’alerte précoce

A la fin des années 1980, la plupart des pays sahéliens ont mis en œuvre des systèmes d’information sur les marchés pour accompagner la libéralisation des prix et du commerce des produits alimentaires agricoles. Les gouvernements ont donc reconnu le rôle crucial de l’information pour la compétitivité des marchés et l’allocation efficiente des ressources. Paradoxalement, l’utilisation des systèmes d’informations s’est cantonnée jusqu’ici à la dissémination d’informations sur les prix auxquelles les agents ont déjà accès à moindre coût à travers le développement des téléphones mobiles. Mais les informations fournies par les prix de marché pourraient aussi être utilisées pour prédire les crises futures et renforcer les systèmes d’alerte précoce. En effet, si les marchés sont efficients, les prix reflètent à tout moment l’information disponible non seulement sur la disponibilité courante des produits alimentaires mais aussi sur les anticipations des agents sur les potentielles pénuries de ces produits. Il devrait donc être possible d’exploiter les données de prix pour consolider les prévisions liées à la sécurité alimentaire et construire dès lors des indicateurs permettant d’alerter les pouvoirs publics lorsqu’une pénurie se prépare.

Des travaux soutenus par la Ferdi ont été utilisés par le Programme alimentaire mondial (PAM). Le PAM a retenu la méthode développée par pour calculer des indicateurs de crise alimentaire basés sur les prix de marchés et développé un logiciel permettant d'actualiser les calculs et de mettre en ligne les indicateurs. Cependant, ces indicateurs connaissent des limites. Un projet Cerdi-Ferdi devrait permettre de travailler sur la réduction de ces limites et l’amélioration des indicateurs concernés.

Technology adoption under uncertainty

Kelsey JACK, Paulina OLIVA, Samuel BELL, Chris SEVEREN, Elizabeth WALKER B154,

Many technology adoption decisions require investment at two or more points in time. The first investment is typically associated...

Improving Yields with Improved Recommendations

Carolina CORRAL, Xavier GINE, Aprajit MAHAJAN, Enrique SEIRA B155,

We report preliminary results of an intervention that aims to promote the adoption of new technologies by small producers...

Evaluating Targeted Subsidies

Sylvain CHASSANG, Pascaline DUPAS, Erik SNOWBERG B161,

This note dicusses the value of targeting in the context of technology adoption subsidies. Whenever agents are heterogeneous...

Asymmetries in Commodity Price Behaviour

Atanu GHOSHRAY B143,

Many developing countries are dependent on commodity prices as their main source of income. Additional income from commodity price booms can benefit...