Établir un indice d’engagement des États pour l’intégration commerciale afin de la renforcer : principes et application à l’UEMOA

, Notes brèves
Téléchargement La version originale (FR)

Résumé

Le suivi de l’intégration régionale (IR) effectué sur la base des indicateurs usuels de conformité aux textes et de résultat est limité. Les indicateurs de conformité se limitent à la dimension réglementaire des politiques d’intégration, alors que les indicateurs de résultat sont influencés par des facteurs internes et externes tels que l’enclavement géographique, la croissance démographique, ou les fluctuations des prix des matières premières. Cette brève propose de compléter ces indicateurs de suivi de l’IR par un indice mesurant l’engagement des Etats membres d’une zone pour l’intégration régionale. Cet engagement est évalué par rapport aux préconisations des textes communautaires qui encadrent le processus d’intégration. En recentrant le diagnostic au niveau du processus de décision des responsables publics, cette approche permet d’évacuer l’influence des facteurs indépendants de leur degré d’engagement, sur les résultats de leur politique. Un tel indice constitue par conséquent une incitation à des politiques d’intégration plus énergiques de la part des Etats membres. Nous expliquons dans cette brève les principes de l’indice d’engagement dans l’IR, et proposons une application au processus d’intégration commerciale dans l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Cariolle, J., Geourjon, A-M., et de Ubeda, A-A. (2017) "Établir un indice d’engagement des États pour l’intégration commerciale afin de la renforcer : principes et application à l’UEMOA" Ferdi Note Brève B168, avril 2017