Planning familial et fécondité en Afrique subsaharienne

, Notes brèves
Téléchargement La version originale (FR)

Résumé

Introduction

La maîtrise de la fécondité est une condition nécessaire du développement sur le long terme. Une trop forte fécondité entraîne inéluctablement une croissance démographique insoutenable qui aurait d’innombrables répercussions sur l’économie comme sur l’environnement et la sécurité. D’ailleurs, les pays développés ainsi que les pays en développement à revenu intermédiaire ont tous réalisé leur transition de la fécondité. Dans les pays européens, la baisse de la fécondité date du 19ème siècle, et s’est réalisée sans intervention de l’État, par un changement autonome de comportement des couples. Dans les pays du Tiers-Monde, la baisse de la fécondité est pratiquement toujours le résultat de la mise en place d’un programme de planning familial qui vise à mettre à la disposition des couples des moyens contraceptifs modernes efficaces et sans danger. [Robinson & Ross 2007; Seltzer 2002].

Garenne, M. (2017) "Planning familial et fécondité en Afrique subsaharienne", Ferdi note brève B169, juillet