Indicateurs de richesse des ménages: Implications pour l’étude des relations avec les paramètres démographiques et la mesure des inégalités

, Documents de travail
Téléchargement La version originale (FR)

Résumé

L’étude présente un indicateur absolu de richesse moderne des ménages, défini comme la somme des biens et services modernes possédés. Il est testé sur les données d’enquêtes démographiques conduites au Sénégal. Cet indicateur est fortement corrélé avec les paramètres démographiques de fécondité, mortalité, nuptialité et de niveau d’instruction : plus de richesse moderne correspond à une plus faible fécondité, à une plus faible mortalité, ainsi qu’à un âge au mariage et à un niveau d’instruction plus élevés. Les propriétés de l’indicateur de richesse moderne sont explorées en comparant les résultats obtenus avec plus ou moins de rubriques, et en le comparant à un indicateur relatif calculé sur des composantes principales. Il peut aussi servir à mesurer les inégalités entre ménages et entre populations. On y oppose un indicateur de richesse traditionnelle des ménages ruraux, défini par la terre et le cheptel, et standardisé par la taille du ménage. Mais, les corrélations de l’indicateur de richesse traditionnelle avec les paramètres démographiques sont l’inverse de celles obtenues avec l’indicateur de richesse moderne.

Garenne, M. "Indicateurs de richesse des ménages : Implications pour l’étude des relations avec les paramètres démographiques et la mesure des inégalités" Ferdi, document de travail P115, novembre 2014