Impacts Démographiques des Crises Africaines: Une perspective historique

, Documents de travail
Téléchargement La version originale (FR)

Résumé

L’étude présente divers cas d’impacts démographiques et sanitaires des grandes crises économiques, politiques, épidémiologiques et climatiques qui se sont produites en Afrique sub-Saharienne depuis 1960. Les paramètres étudiés sont la mortalité de l’enfant, la fécondité des femmes, l’urbanisation, le niveau d’instruction des adultes, la nuptialité, et la taille adulte des femmes. Les données proviennent pour l’essentiel des enquêtes démographiques et sanitaires (DHS surveys). L’approche est une perspective historique, et les évolutions africaines sont replacées dans le cadre des évolutions correspondantes de l’Europe au 19ème et 20ème siècle. Les diverses crises africaines, très particulières, ont en effet induit des inversions de tendance des paramètres étudiés: hausse inattendue de la mortalité (11 pays), baisse inattendue de la fécondité (2 pays), perturbations de l’urbanisation (2 pays), baisse du niveau d’instruction (2 pays), et baisse de l’âge au mariage (2 pays). Certains pays en crise sévère ont cumulé les handicaps, en particulier Madagascar, le Rwanda, et la Zambie. Pour ce qui concerne l’anthropométrie, c’est la majorité des pays qui ont été touchés par la réduction de la taille des adultes, hormis les pays les plus riches d’Afrique australe et les pays du Sahel moins vulnérables à ce risque. Pour ce qui concerne la nuptialité, il convient d’ajouter les énormes changements qui se sont produits ces dernières décennies en Afrique australe, dus à une profonde crise sociale.

Garenne M. (2017). Impacts démographiques des crises africaines : une perspective historique. FERDI, Document de de travail P196