Indéfini
Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

Formation sur la modélisation des risques volcaniques liés aux retombées de cendre

photo volcans Une formation de l'Ecole de l'OPGC (Université Clermont Auvergne) et de la Ferdi à l'intention de cadres d’AXA Assurances.

L'Ecole de l'OPGC (Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand, Université Clermont Auvergne) et la Ferdi ont le plaisir de vous informer de la tenue de la formation sur la modélisation des risques volcaniques qui se tiendra du 9 au 11 janvier 2019 à Clermont-Ferrand.

La formation est organisée à la demande  d'AXA Assurances et a pour objectif de définir les risques liés à l'activité volcanique et à les modéliser. 

 

 

Objectifs

• mieux comprendre le risque volcanique et ses différentes composantes ;
• apprendre à modéliser le risque en étudiant la construction d’une empreinte d’aléa ;
• découvrir un domaine de recherche ;
• renforcer la team building.


Intervenants

La formation est coordonnée par :

  • Karim Kelfoun, Maître de conférences, LMV (OPGC)


avec les contributions de :

  • Jean-Luc Barray, Maître de conférences, LAMP (OPGC)
  • Aurélie Colomb, Maître de conférences, LAMP (OPGC)
  • Mathieu Gouhier, Physicien Adjoint, LMV (OPGC)
  • Julie Morin, Post-doctorante, LMV (OPGC)
  • Céline Planche, Maître de conférences, LAMP (OPGC)

 

Institutions

Laboratoire Magmas et Volcans
Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand
Laboratoire de Météorologie Physique

       

 

 

La formation se déroulera sur le campus des Cézeaux au Laboratoire Magmas et Volcans le mercredi 9 janvier 2019 puis dans les locaux de la Ferdi les jeudi 10 et vendredi 11 janvier 2019.

 

Photo de couverture : libre de droits / ©pxhere

 

Le programme est  disponible en cliquant ici.

Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

Formation sur la modélisation des risques volcaniques liés aux retombées de cendre

photo volcans Une formation de l'Ecole de l'OPGC (Université Clermont Auvergne) et de la Ferdi à l'intention de cadres d’AXA Assurances.

L'Ecole de l'OPGC (Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand, Université Clermont Auvergne) et la Ferdi ont le plaisir de vous informer de la tenue de la formation sur la modélisation des risques volcaniques qui se tiendra du 9 au 11 janvier 2019 à Clermont-Ferrand. et la Ferdi ont le plaisir de vous informer de la tenue de la formation sur la modélisation des risques volcaniques qui se tiendra du 9 au 11 janvier 2019 à Clermont-Ferrand.

La formation est organisée à la demande d'AXA Assurances et a pour objectif de définir les risques liés à l'activité volcanique et à les modéliser.

 

 

 

Objectifs

• mieux comprendre le risque volcanique et ses différentes composantes ;
• apprendre à modéliser le risque en étudiant la construction d’une empreinte d’aléa ;
• découvrir un domaine de recherche ;
• renforcer la team building.


Intervenants

La formation est coordonnée par :

  • Karim Kelfoun, Maître de conférences, LMV (OPGC)


avec les contributions de :

  • Jean-Luc Barray, Maître de conférences, LAMP (OPGC)
  • Aurélie Colomb, Maître de conférences, LAMP (OPGC)
  • Mathieu Gouhier, Physicien Adjoint, LMV (OPGC)
  • Julie Morin, Post-doctorante, LMV (OPGC)
  • Céline Planche, Maître de conférences, LAMP (OPGC)

 

Institutions

Laboratoire Magmas et Volcans
Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand
Laboratoire de Météorologie Physique

       

 

 

La formation se déroulera sur le campus des Cézeaux au Laboratoire Magmas et Volcans le mercredi 9 janvier 2019 puis dans les locaux de la Ferdi les jeudi 10 et vendredi 11 janvier 2019.

 

Photo de couverture : libre de droits / ©pxhere

 

Le programme est  disponible en cliquant ici.

Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

Arcade Ndoricimpa's research residence

Arcade Ndoricimpa As part of its partnership with the African Economic Research Consortium (AERC), FERDI will welcome Arcade Ndoricimpa in Clermont-Ferrand for a two month stay, from October 1, 2018.

Arcade Ndoricimpa is a professor at the University of Burundi and director of the University Research Centre for Economic and Social Development.

He is a specialist of impact analysis, modeling, macroeconomic forecasting, applied macroeconomics and econometrics. He comes to Clermont-Ferrand to present and discuss with his peers about his scientific articles:

  • Economic Costs of Civil Conflicts: Case of Burundi
  • Tax Reforms, Civil Conflicts and Tax Revenue Performance in Burundi

FERDI is very interested with this work, related to its programme on security and development. The foundation is delighted to welcome Arcade Ndoricimpa.

 

 

Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

Séjour de recherche de monsieur Arcade Ndoricimpa

Arcade Ndoricimpa Dans le cadre de son partenariat avec l'African Economic Research Consortium (AERC), la Ferdi accueillera à Clermont-Ferrand Arcade Ndoricimpa à partir du 1er octobre pour un séjour de 2 mois.

Arcade Ndoricimpa est enseignant à l'université du Burundi et directeur du Centre universitaire de recherche pour le développement économique et social. Spécialiste en analyse d'impact, modélisations, prévisions macroéconomiques, macroéconomie et économétries appliquées, il se rend à Clermont-Ferrand pour présenter et échanger avec ses pairs sur ses articles de recherche en préparation portant sur :

  • les coûts économiques des guerres civiles (cas du Burundi),

  • les réformes fiscales, guerres civiles et performance des recettes fiscales au Burundi.

Très intéressée par ces travaux en lien avec son programme sur la sécurité et le développement, la Ferdi se réjouit d'accueillir Arcade Ndoricimpa.

 

Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

The Observatory of sustainable competitiveness

Working session for the creation of a Gabonese Competitiveness Observatory

Anita Nollet Agnuriwengue Wolbert, Director of Competitiveness at Gabon's Ministry of Industry and National Entrepreneurship, came to Clermont-Ferrand from 25 to 27 June 2018 to discuss the creation of a Gabonese competitiveness observatory.

Patrick Plane (CNRS-Cerdi University Clermont Auvergne, Ferdi) and Camille da Piedad (Ferdi) presented the Observatory of sustainable competitiveness to her : See presentation (only in French).

 

 

Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

Observatoire de la compétitivité durable

Mission de travail pour la création d’un Observatoire Gabonais de la Compétitivité

Anita Nollet Agnuriwengue Wolbert, directeur de la compétitivité du ministère de l’Industrie et de l’entrepreneuriat national du Gabon s'est rendue à Clermont-Ferrand du 25 au 27 juin 2018 pour échanger sur la création d’un observatoire gabonais de la compétitivité.

Patrick Plane (CNRS-Cerdi Université Clermont Auvergne, Ferdi) et Camille da Piedad (Ferdi) lui ont présenté l'observatoire de la compétitivité durable : Voir présentation

 

 

Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

Health Economics Training

Photo femme et enfant formation économie de la santé Monaco Avec le soutien du Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco et de la Fondation Mérieux, la Ferdi a proposé une formation en économie de la santé qui s'est tenue dans les locaux de la Ferdi à Clermont-Ferrand.

La situation sanitaire préoccupante des pays francophones d’Afrique au sud du Sahara

Depuis l’adoption des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), d’importants progrès ont été accomplis en matière de santé dans les pays en développement, y compris dans ceux situés au sud du Sahara. Par exemple, en ces derniers, le taux de mortalité infanto-juvénile et le ratio de mortalité maternelle sont respectivement passés de 150 à 76 pour mille et de 800 à 540 pour 100.000 naissances vivantes en 2015. L’espérance de vie à la naissance a en moyenne progressé de 52 ans à un peu plus de 60 ans. Mais en dépit de ces avancées significatives, la situation sanitaire reste médiocre et les pays de la tranche inférieure des États à revenu intermédiaire, se trouvent confrontés à des contraintes protéiformes dont deux revêtent une importance particulière :

  • La plupart d’entre eux sont engagés dans une transition épidémiologique alors que le poids des maladies infectieuses reste important, parallèlement à la croissance rapide des maladies non transmissibles (MNT). Sur les dix premières causes de la charge globale de maladies dans les pays en développement, quatre sont liées aux maladies infectieuses (maladies diarrhéiques, paludisme, infections des voies respiratoires inférieures, VIH/sida) ;
  • Ces pays doivent donc faire face à un double fardeau, alors que les dépenses de santé par habitant restent faibles (de l’ordre de 40 $ en moyenne en 2015), et dans bien des cas insuffisantes pour seulement permettre le fonctionnement correct du premier niveau des systèmes de santé. Par ailleurs, l’aide à la santé, estimée en 2015 à 36,4 milliards de dollars, et qui avait approximativement triplé depuis 2000, a décliné de plus de 4 % depuis son pic de 2013, annonçant très probablement la fin de ce qu’il est convenu d’appeler « l’âge d’or » du financement international de la santé.

C’est dans ce contexte que les États ont adopté en 2015 le très ambitieux objectif 3 des Objectifs du Développement Durable (ODD), « Assurer une vie en bonne santé et promouvoir le bien-être pour tous à tout âge ». Les MNT et les traumatismes sont considérés comme des priorités urgentes de l’action et un défi pour le développement. Or, les maladies infectieuses sont aussi des facteurs de risque des MNT. Enfin, les succès enregistrés, lorsqu’ils existent, ne doivent pas être considérés comme acquis comme le montre l’augmentation de la résistance aux traitements et aux insecticides dans le cadre de la lutte contre le paludisme.

A qui s'adresse cette formation ?

La formation proposée était destinée à des acteurs publics et privés issus de pays  francophones d’Afrique au sud du Sahara concernés par le secteur de la santé, que cela soit au niveau national, régional ou des districts. Elle était également ouverte à des participants venant de secteurs importants pour la santé, tels que par exemple, les ministères des finances, du travail et des affaires sociales, de l’intérieur, de l’hydraulique et de l’aménagement du territoire.

 

Formation soutenue par le Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco et la Fondation Mérieux

 

 

Photo accueil : libre de droits / ©pxhere

 

Jacky Mathonnat

  • Directeur de la formation en économie de la santé à l’intention des pays francophones d’Afrique au sud du Sahara
  • Professeur émérite, Université Clermont Auvergne, Cerdi-CNRS

Martine Audibert

  • Directrice de recherche, Cerdi-CNRS

Josselin Thuilliez

  • Directeur de l’unité de recherche « Économie du développement durable, finance durable et politique publique » au Centre d’Économie de la Sorbonne, CNRS

La formation présente l'originalité de comporter deux volets, le premier en présentiel (du 17 au 21 septembre 2018), le second à distance (entre le 5 et le 23 novembre 2018).

 

Premier volet en présentiel (Clermont-Ferrand, du 17 au 21 septembre 2018)
30 heures autour de trois axes thématiques :

 

1- Lutte contre les maladies infectieuses dans le contexte du besoin de renforcement des systèmes de santé :

  • les contraintes des systèmes de santé pour délivrer des soins efficaces et efficients ;
  • la lutte contre les maladies infectieuses, politiques intersectorielles et cadre macro-économique ;
  • les maladies infectieuses et couverture universelle en santé.

 

2- Efficience des interventions en santé dans un contexte de ressources limitées :

  • l'analyse coût-efficacité, incluant l’analyse des coûts et la présentation des critères d’efficacité ;
  • le ratio coût-efficacité différentiel ; impact budgétaire.

 

3- Maladies infectieuses et développement économique :

  • l’impact des maladies sur les facteurs économiques (éducation, participation au marché du travail, revenu, fécondité) ;
  • les méthodes d’évaluation (incluant les essais randomisés contrôlés) ;
  • l'épidémiologie économique : intégrer les comportements dans l’évaluation et la compréhension des épidémies.

 

Second volet à distance (du 5 au 23 novembre 2018)
15 heures de cours et 15 heures de travaux individuels, avec interactivité en ligne des intervenants et des participants

Ce second volet comprend des compléments thématiques, des approfondissements méthodologiques et des études de cas combinant transversalement les trois axes du premier volet. Sur le plan technique et logistique, ce volet bénéficie des ressources de l’IHEDD en matière d’enseignement à distance et de plate-forme numérique.

 

Chaque partie du programme fera largement appel à l’analyse d’interventions/stratégies issues des politiques suivies par les États.

La plaquette de présentation est téléchargeable ici.

 

Certification

L’évaluation pour l’obtention du certificat repose sur les deux volets du programme.

Les auditeurs ayant satisfait les exigences de cette évaluation se voient délivrer à l’issue de la formation le certificat des « Hautes études en développement durable », mention « Économie de la santé dans les pays en développement ».

 

Frais d’inscription

Les frais d’inscription sont de 2.700 euros par auditeur et pour les deux volets.


Frais de déplacement et de séjour

Les frais de déplacement (visa, voyages aller et retour Ville de résidence - Clermont-Ferrand) et de séjour (hébergement, restauration, assurance) sont à la charge des auditeurs et/ou des sponsors qui pourraient être mobilisés. La gestion des questions logistiques peut être confiée sur demande à l’IHEDD.


Prise en charge des frais de formation

Les sponsors de la formation, au premier rang desquels le Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco, à travers la Direction de la Coopération Internationale (DCI), prendront en charge un certain nombre d’auditeurs sur la base de la qualité des dossiers et des priorités définies par ces sponsors en matière de coopération dans le secteur de la santé des pays francophones d’Afrique au sud du Sahara.

Dans la limite des places disponibles, les auditeurs sélectionnés sur dossier, mais n’ayant pu bénéficier d’une prise en charge par les sponsors précités, pourront participer à la formation une fois présentée la garantie de leur prise en charge par des sponsors tiers ou par l’autofinancement.

 

Candidatures

Le formulaire d'inscription est téléchargeable ici.

Il est à retourner complété et signé par courrier postal ou par courrier électronique à Chloë Hugonnenc (chloe.hugonnenc@ferdi.fr) avant le 15 juillet 2018. L’acceptation définitive se fera sur réception du formulaire d’inscription et dans la limite des places disponibles.

 

Formation soutenue par le Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco et la Fondation Mérieux

Le Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco, à travers la Direction de la Coopération Internationale (DCI), accorde une très grande importance à son engagement en faveur de la coopération au développement dans les pays  francophones d’Afrique au sud du Sahara. Il est en particulier très engagé dans le domaine de la santé, afin de contribuer à atteindre l’Objectif de Développement Durable n°3 « permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge. »

 

La Fondation Mérieux est une Fondation familiale indépendante reconnue d’utilité publique, la Fondation Mérieux a pour mission de lutter sur le terrain contre les maladies infectieuses affectant les pays en développement par le renforcement de leurs capacités, particulièrement en biologie clinique.

Avec son réseau de laboratoires, elle privilégie le diagnostic, car il est un élément essentiel de la prise en charge des patients et un outil indispensable de la surveillance et du contrôle des maladies. Dans une approche de santé globale, la Fondation vient, également sur le terrain, en aide aux plus vulnérables, particulièrement la mère et l’enfant.

Source : www.fondation-merieux.org

Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

Formation sur le renforcement des systèmes de santé et des politiques de lutte contre les maladies infectieuses

Photo femme et enfant formation économie de la santé Monaco Avec le soutien du Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco et de la Fondation Mérieux, la Ferdi a proposé une formation en économie de la santé qui s'est tenue dans les locaux de la Ferdi à Clermont-Ferrand.

La situation sanitaire préoccupante des pays francophones d’Afrique au sud du Sahara

Depuis l’adoption des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), d’importants progrès ont été accomplis en matière de santé dans les pays en développement, y compris dans ceux situés au sud du Sahara. Par exemple, en ces derniers, le taux de mortalité infanto-juvénile et le ratio de mortalité maternelle sont respectivement passés de 150 à 76 pour mille et de 800 à 540 pour 100.000 naissances vivantes en 2015. L’espérance de vie à la naissance a en moyenne progressé de 52 ans à un peu plus de 60 ans. Mais en dépit de ces avancées significatives, la situation sanitaire reste médiocre et les pays de la tranche inférieure des États à revenu intermédiaire, se trouvent confrontés à des contraintes protéiformes dont deux revêtent une importance particulière :

  • La plupart d’entre eux sont engagés dans une transition épidémiologique alors que le poids des maladies infectieuses reste important, parallèlement à la croissance rapide des maladies non transmissibles (MNT). Sur les dix premières causes de la charge globale de maladies dans les pays en développement, quatre sont liées aux maladies infectieuses (maladies diarrhéiques, paludisme, infections des voies respiratoires inférieures, VIH/sida) ;
  • Ces pays doivent donc faire face à un double fardeau, alors que les dépenses de santé par habitant restent faibles (de l’ordre de 40 $ en moyenne en 2015), et dans bien des cas insuffisantes pour seulement permettre le fonctionnement correct du premier niveau des systèmes de santé. Par ailleurs, l’aide à la santé, estimée en 2015 à 36,4 milliards de dollars, et qui avait approximativement triplé depuis 2000, a décliné de plus de 4 % depuis son pic de 2013, annonçant très probablement la fin de ce qu’il est convenu d’appeler « l’âge d’or » du financement international de la santé.

C’est dans ce contexte que les États ont adopté en 2015 le très ambitieux objectif 3 des Objectifs du Développement Durable (ODD), « Assurer une vie en bonne santé et promouvoir le bien-être pour tous à tout âge ». Les MNT et les traumatismes sont considérés comme des priorités urgentes de l’action et un défi pour le développement. Or, les maladies infectieuses sont aussi des facteurs de risque des MNT. Enfin, les succès enregistrés, lorsqu’ils existent, ne doivent pas être considérés comme acquis comme le montre l’augmentation de la résistance aux traitements et aux insecticides dans le cadre de la lutte contre le paludisme.

A qui s'adresse cette formation ?

La formation proposée était destinée à des acteurs publics et privés issus de pays francophones d’Afrique au sud du Sahara concernés par le secteur de la santé, que cela soit au niveau national, régional ou des districts. Elle était également ouverte à des participants venant de secteurs importants pour la santé, tels que par exemple, les ministères des finances, du travail et des affaires sociales, de l’intérieur, de l’hydraulique et de l’aménagement du territoire.

 

Formation soutenue par le Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco et la Fondation Mérieux



Photo de couverture : libre de droits / ©pxhere

 

Jacky Mathonnat

  • Directeur de la formation en économie de la santé à l’intention des pays francophones d’Afrique au sud du Sahara
  • Professeur émérite, Université Clermont Auvergne, Cerdi-CNRS

Martine Audibert

  • Directrice de recherche, Cerdi-CNRS

Josselin Thuilliez

  • Directeur de l’unité de recherche « Économie du développement durable, finance durable et politique publique » au Centre d’Économie de la Sorbonne, CNRS

La formation présente l'originalité de comporter deux volets, le premier en présentiel (du 17 au 21 septembre 2018), le second à distance (entre le 5 et le 23 novembre 2018).

 

Premier volet en présentiel (Clermont-Ferrand, du 17 au 21 septembre 2018)
30 heures autour de trois axes thématiques :

 

1- Lutte contre les maladies infectieuses dans le contexte du besoin de renforcement des systèmes de santé :

  • les contraintes des systèmes de santé pour délivrer des soins efficaces et efficients ;
  • la lutte contre les maladies infectieuses, politiques intersectorielles et cadre macro-économique ;
  • les maladies infectieuses et couverture universelle en santé.

 

2- Efficience des interventions en santé dans un contexte de ressources limitées :

  • l'analyse coût-efficacité, incluant l’analyse des coûts et la présentation des critères d’efficacité ;
  • le ratio coût-efficacité différentiel ; impact budgétaire.

 

3- Maladies infectieuses et développement économique :

  • l’impact des maladies sur les facteurs économiques (éducation, participation au marché du travail, revenu, fécondité) ;
  • les méthodes d’évaluation (incluant les essais randomisés contrôlés) ;
  • l'épidémiologie économique : intégrer les comportements dans l’évaluation et la compréhension des épidémies.

 

Second volet à distance (du 5 au 23 novembre 2018)
15 heures de cours et 15 heures de travaux individuels, avec interactivité en ligne des intervenants et des participants

Ce second volet comprend des compléments thématiques, des approfondissements méthodologiques et des études de cas combinant transversalement les trois axes du premier volet. Sur le plan technique et logistique, ce volet bénéficie des ressources de l’IHEDD en matière d’enseignement à distance et de plate-forme numérique.

 

Chaque partie du programme fera largement appel à l’analyse d’interventions/stratégies issues des politiques suivies par les États.

La plaquette de présentation est téléchargeable ici.

 

Certification

L’évaluation pour l’obtention du certificat repose sur les deux volets du programme.

Les auditeurs ayant satisfait les exigences de cette évaluation se voient délivrer à l’issue de la formation le certificat des « Hautes études en développement durable », mention « Économie de la santé dans les pays en développement ».

 

Frais d’inscription

Les frais d’inscription sont de 2.700 euros par auditeur et pour les deux volets.


Frais de déplacement et de séjour

Les frais de déplacement (visa, voyages aller et retour Ville de résidence - Clermont-Ferrand) et de séjour (hébergement, restauration, assurance) sont à la charge des auditeurs et/ou des sponsors qui pourraient être mobilisés. La gestion des questions logistiques peut être confiée sur demande à l’IHEDD.


Prise en charge des frais de formation

Les sponsors de la formation, au premier rang desquels le Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco, à travers la Direction de la Coopération Internationale (DCI), prendront en charge un certain nombre d’auditeurs sur la base de la qualité des dossiers et des priorités définies par ces sponsors en matière de coopération dans le secteur de la santé des pays francophones d’Afrique au sud du Sahara.

Dans la limite des places disponibles, les auditeurs sélectionnés sur dossier, mais n’ayant pu bénéficier d’une prise en charge par les sponsors précités, pourront participer à la formation une fois présentée la garantie de leur prise en charge par des sponsors tiers ou par l’autofinancement.

 

Candidatures

Le formulaire d'inscription est téléchargeable ici.

Il est à retourner complété et signé par courrier postal ou par courrier électronique à Chloë Hugonnenc (chloe.hugonnenc@ferdi.fr) avant le 15 juillet 2018. L’acceptation définitive se fera sur réception du formulaire d’inscription et dans la limite des places disponibles.

 

Formation soutenue par le Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco et la Fondation Mérieux

 

Le Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco, à travers la Direction de la Coopération Internationale (DCI), accorde une très grande importance à son engagement en faveur de la coopération au développement dans les pays  francophones d’Afrique au sud du Sahara. Il est en particulier très engagé dans le domaine de la santé, afin de contribuer à atteindre l’Objectif de Développement Durable n°3 « permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge. »

 

La fondation Mérieux est une fondation familiale indépendante reconnue d’utilité publique. La fondation Mérieux a pour mission de lutter sur le terrain contre les maladies infectieuses affectant les pays en développement par le renforcement de leurs capacités, particulièrement en biologie clinique.

Avec son réseau de laboratoires, elle privilégie le diagnostic, car il est un élément essentiel de la prise en charge des patients et un outil indispensable de la surveillance et du contrôle des maladies. Dans une approche de santé globale, la Fondation vient, également sur le terrain, en aide aux plus vulnérables, particulièrement la mère et l’enfant.

Source : www.fondation-merieux.org

 

2nd IDE GDRI conference

FERDI is a partner of the symposium.

The IDE-GDRI network held the second edition of its biennal symposium on 15 and 16 November 2018 at the Centre of Studies and Research on International Development (CERDI).

General programme :

Two plenary conferences  :

  • A new economy for Middle East and North African countries by Rabah Arezki, Chief Economist at the World Bank group;
  • Climate change, Inequality and Migration by Frédéric Docquier, Professor at the Catholic University of Louvain, member of IRES, senior fellow FERDI, (co-author : Jaime de Melo, Université de Genève et FERDI)

A round table on the competitiveness of the economies of the South Mediterranean. Rabah Arezki, Chief Economist of the World Bank and Ibrahim El Badawi, Director General of the ERF and President of the Euroméditerranée Forum of Institutes of Economic Sciences (Femise).

More : https://gdriide2018.sciencesconf.org

 

Partners :

Thursday, November 15, 2018

08.45 am-09.00 am: Welcome Speech

09.00 am -10.30 am / Plenary Session : (Democracies) Never Let a Crisis Go to Waste: Evidence from 1.5 billion newspaper articles

Rabah Arezki, Chief Economist for MENA, World Bank

11.00 am -1:00 pm: Migrations

Chair: Frédéric Docquier, University of Louvain, IRES, FERDI

  • Immigration towards the OECD and service exports: an institutional perspective

Isabelle Rabaud, Laboratoire d'économie d'Orleans, LEO (co-authors: Thierry Baudasse, LEO - Thierry Montalieu, LEO).

Discussant: Jérôme Valette

  • Come talk to me: the impact of repressive language policies on immigrants' labor market outcomes

Jérôme Valette, CES, Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne, CNRS (co-author: Pierre Mandon, World Bank).

Discussant: Simone Bertoli

  • Migration and co-residence choices: Evidence from Mexico.

Simone Bertoli, CERDI (CNRS, UCA, IRD)

Discussant: Hamed Sambo.

  • Does migration improve the food security of households left behind? Evidence from Ethiopia

Hamed Sambo, Centre d'Economie de l'Université Paris Nord.

Discussant: Isabelle Rabaud.

11.00 am -12.30 pm: Dynamic Economics and Income Distribution

Chair: Jean-Louis Combes, CERDI

  • Croissance économique et réduction de la pauvreté : une analyse comparative des pays de la CEMAC et de l'UEMOA.

Symphorien Ndang Tabo, Université de Tours

Discussant: Riana Razafimandimby Andrianjaka

  • The dynamics of middle-class in a middle-income country: characteristics and determinants of mobility in Turkey from 2010 to 2013

Riana Razafimandimby Andrianjaka, GREThA - Université de Bordeaux.

Discussant: Modeste Dayé

  • Household finances and access to formal savings and liquidity devices: evidence from a field experiment in Benin

Modeste Dayé, Center for Research in Economic Development (co-author: Philippe LeMay-Boucher, Heriot-Watt University).

Discussant: Symphorien Ndang Tabo

11.00 am -1:00 pm: Environmental Economics

Chair: Grégoire Rota-Graziosi, CERDI

  • Social preference for new mining projects in Québec, an analysis based on discrete choice experiment method

Adrien Corneille, Université de Sherbrooke, CERDI (CNRS, UCA, IRD) (co-authors: Jie He, Université de Sherbrooke - Thomas Poder, GREDI-UdS, UETMIS-CHUS)

Discussant: Mounir Amdaoud

  • Ressources naturelles, innovation et développement économique : vers une nouvelle approche

Mounir Amdaoud, Centre d'Economie de l'Université Paris Nord.

Discussant: Rémi Generoso

  • Reexamining the effect of ENSO on economic growth: the role of local weather conditions

Rémi Generoso, LEM-CNRS, Université Lille 1 (co-authors: Cécile Couharde, EconomiXCNRS, Université Paris Nanterre - Olivier Damette, Bureau d'économie théorique et appliquée (BETA) - Gilles Dufrenot, Aix-Marseille School of Economics).

Discussant: Victor Stéphane

  • Hiding Behind the Veil of Ashes: Social Capital in the Wake of Natural Disasters

Victor Stéphane, CERDI (CNRS, UCA, IRD)

Discussant: Adrien Corneille

11.00 am -1:00 pm: Poverty, Inequality, Income Distribution

Chair: Rabah Arezki, World Bank

  • Poverty reduction during 1990-2013: did millennium development goals adoption and state capacity matter?

Antonio Savoia, University of Manchester

Discussant: Mathilde Valero

  • Household Income Shocks and Sibling Composition: evidence from rural Tanzania

Mathilde Valero, Aix-Marseille School of Economics.

Discussant: Francesca Marchetta

  • School or work: the role of weather shocks in Madagascar

Francesca Marchetta, CERDI (CNRS, UCA, IRD) - (co-authors: Luca Tiberti, Laval University - David Sahn, Cornell University).

Discutant: Antonio Savoia

2.30 pm-4.30 pm: Institutions (State)

Chair: Martine Audibert, CERDI

  • Structure des dépenses publiques et croissance économique en Amérique Latine et dans les Caraïbes : Une investigation empirique

Walkens Sainval, Centre d'économie de la Sorbonne

Discussant: Alou Adessé Dama

  • Inter-ministerial tax competition: the case of resource rich developing countries

Alou Adessé Dama, CERDI (CNRS, UCA, IRD) (co-authors: Emilie Caldeira - Grégoire Rota-Graziosi - Ali Compaore, CERDI).

Discussant: Réda Marakbi

  • Tax evasion, public debt and aggregate instability

Réda Marakbi, Laboratoire d'économie d'Orleans.

Discussant: Walkens Sainval

2.30 pm-4.30 pm: Conflict Economics

Chair: Ibrahim Elbadawi, ERF - FEMISE

  • The global economic burden of violent conflict

Anousheh Alamir, European Center for Advanced Research in Economics and Statistics.

Discussant: Emmanuelle Lavallée

  • Fear not for Man? Armed conflict and social capital in Mali

Emmanuelle Lavallée, PSL, Université Paris-Dauphine, LEDa, UMR DIAL - François Roubaud, UMR DIAL - IRD.

Discussant: Marion Mercier

  • Fighting from abroad - Do refugees affect violence in the home country?

Marion Mercier, LEDa - (co-author: Fabio Mariani, Université Catholique de Louvain)

Discussant: Arcade Ndoricimpa

  • Economic Costs of Civil Conflicts: The Case of Burundi

Arcade Ndoricimpa, University of Burundi - Michel-Armel Ndayikeza, University of Burundi

Discussant: Anousheh Alamir

2.30 pm-4.30 pm: Dynamic Economics

Chair: Eric Rougier, Gretha

  • « Les (im)possibilités d'une île : une analyse de la soutenabilité de la croissance en Haïti »

Audrey Aknin, CEMOTEV (co-author: Vincent Geronimi, CEMOTEV).

Discussant: Christophe Muller

  • Transborder ethnic kin and local prosperity: evidence from night-time light intensity in Africa

Christophe Muller, Greqam.

Discussant: Hui Jie Yan

  • Does disaggregated renewable energy consumption stimulate economic growth? The role of spatial effect

Hui Jie Yan, CEARC, CNRS, University of Versailles Saint Quentin en Yvelines and University of Paris Saclay (co-authors: Patrick Schembri - Katia Radja, CEARC, University of Versailles Saint Quentin en Yvelines and University of Paris Saclay).

Discussant: Zilong Zhao

  • Modelling and dynamic analysis of the domestic demand influence on the economic growth of China

Zilong Zhao, GIPSA-lab - Université Grenoble Alpes (co-authors: Louis Job, Pacte, Sciences Po Grenoble - Bogdan Robu, GIPSA-lab - Université Grenoble Alpes - Luc Dugard, GIPSAlab).

Discussant: Audrey Aknin

2.30 pm-4.30 pm: Poverty, Inequality, Income Distribution

Chair: Mary-Françoise Renard, CERDI

  • Social policy diffusion: evidence from non-contributory social transfer programmes in developing countries

Marina Dodlova, University of Passau

Discussant: Luca Bortolotti

  • Multidimensional poverty and wellbeing in China

Luca Bortolotti, University of Florence (co-authors: Mario Biggeri, University of Florence - Vincenzo Mauro, University of Pisa).

Discussant: Florent Bresson

  • A widening global divide? A bipolarization analysis

Florent Bresson, CERDI (CNRS, UCA, IRD).

Discussant: Marina Dodlova

2.30 pm-4.00 pm: External Financing

Chair: Isabelle Rabaud, LEO

  • FDI determinants in developing countries: An analysis from instrumental variable Bayesian Model Averaging

Quan Hong Nguyen, LEMNA, Institute of Economics and Management, University of Nantes (co-authors: Thomas Vallée - Thi Hong Hanh Pham, LEMNA, Institute of Economics and Management, University of Nantes)

Discussant: Farid Makhlouf

  • Voting with wallet: does democracy stimulate remittances?

Farid Makhlouf, ESC Pau (co-authors: Kamal Kasmaoui - Johanna Edelbloude, ESC Pau).

Discussant: Assi Okara

  • Developing inclusive economic institutions in South countries: the role of FDI

Assi Okara, CERDI (CNRS, UCA, IRD).

Discussant: Quan Hong Nguyen

5.00 pm-7.00 pm / Round-Table : After the Arab springs are MENA countries competitive ?

Rabah Arezki, (Chief Economist for MENA, World Bank), Ibrahim Elbadawi (ERF Managing Director and FEMISE President), Jean-Claude Berthelemy (Paris 1, CES), Grégoire Rota-Graziosi (CERDI, UCA), Patrick Plane (CERDI-CNRS, UCA).

Friday, November 16, 2018

09.00 am -10.30 am / Plenary Session : Climate change, Inequality and Migration

Frédéric Docquier, Professor (University of Louvain, IRES, Ferdi) ; (with Jaime de Melo, Université de Genève et Ferdi)

11.00 am-12.30 pm: Health

Chair: Christophe Muller, AMSE

  • Forfait obstétrical et inégalités dans l'accès aux soins maternels en Mauritanie

Martine Audibert, CERDI (CNRS, UCA, IRD) (co-author: Marion Ravit, Centre population et développement)

Discussant: Catherine Korachais

  • Impact du financement basé sur la performance sur la malnutrition au Burundi

Catherine Korachais, Institute of Tropical Medicine of Antwerp

Discussant: Nicolas Sirven

  • A model of hospital congestion in developing countries

Nicolas Sirven, Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche Appliquée en Economie de la Santé (LIRAES), Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé (coauthors: Damien Besancenot, LIRAES - Radu Vranceanuz, Essec Business School).

Discussant: Martine Audibert

11.00 am -1:00 pm: Households

Chair: Simone Bertoli, CERDI

  • Women's empowerment and husband's migration: evidence from Indonesia

Jordan Loper, Aix-Marseille School of Economics, CNRS, EHESS and Centrale Marseille (co-authors: Olivier Bargain, Bordeaux University and Institut Universitaire de France (IUF) -Roberta Ziparo, Aix-Marseille School of Economics, CNRS, EHESS and Centrale

  • Iranian household welfare after recent economics sanction

Salimeh Monirijavid, Théorie économique, modélisation et applications, Université de Cergy Pontoise

Discussant: Mazhar Mughal

  • Female age at marriage, son preference and child welfare outcomes

Mazhar Mughal, Ecole Supérieure de Commerce de Pau (co-authors: Mughal Mazhar, ESC Pau - Fontan Sers Charlotte, ESC Pau)

Discussant: Nurgul Tilenbaeva

  • From wedding to begging: spending on celebrations and its welfare effects

Nurgul Tilenbaeva, Institut de hautes études internationales et du développement

Discussant: Jordan Loper

11.00 am -1:00 pm: Agriculture

Chair: Catherine Araujo-Bonjean, CERDI

  • How does maize market behave in Sub-Saharan Africa? A study with autoregressive models

Marie-Eliette Dury, CERDI (CNRS, UCA, IRD) - Bing XIAO, Centre de Recherche Clermontois en Gestion et Management, IUT d'Aurillac, Université Clermont Auvergne

Discussant: Olivia Bertelli

  • Investing in agriculture when it is worth it. Empirical evidence from rural Uganda

Olivia Bertelli, Université Paris Dauphine, PSL.

Discussant: Hajare El Hadri

  • How droughts change specialization of countries?

Hajare El Hadri, Laboratoire d'économie d'Orleans.

Discussant: Rajwane Kafrouni

  • Tribal Agriculture : The role of cultural capital and social capital

Rajwane Kafrouni, Centre d'études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités (CEMOTEV) (co-author: Natalia Zugravu-Soilita, CEMOTEV - Séverine Bouard - Leila Apithy, Institut agronomique néo-calédonien).

Discutant: Bing Xiao

11.00 am -1:00 pm: Institutions (State)

Chair: Emmanuelle Lavallée, PSL-DIAL

  • The role of the decentralization in the efficiency of regional health services in turkey: an application on public hospitals association

Gökçe Manavgat, Toros University and Ege University (co-authors: Ayhan Demirci, Toros University - Fatih Saygili,Ege University).

Discussant: Pierre Pecher

  • Ethnic inclusiveness of the central state government and economic growth in Sub-Saharan Africa

Pierre Pecher, Aix-Marseille School of Economics

Discussant: Linda Glawe

  • The deep determinants of economic development in China ? A provincial perspective

Linda Glawe, University of Hagen, Center for East Asia Macro-economic Studies, CEAMeS (co-author: Helmut Wagner, CEAMeS, University of Hagen).

Discussant: Adam Levai

  • Access to justice and economic development

Adam Levai, Université Catholique de Louvain (co-authors: Arnaud Deseau, Université Saint-Louis Bruxelles - Michèle Schmiegelow, Université Catholique de Louvain)

Discussant: Gökçe Manavgat

11.00 am-12.30 pm: Migrations

Chair: Laure Pasquier-Doumer, IRD-DIAL

  • The volatility effect of diaspora's location: A migration portfolio approach

Eric Rougier, Groupe de Recherche en Economie Théorique et Appliquée, Gretha (coauthor: Nicolas Yol, Gretha)

Discussant: Valentina Di Iasio

  • Migration and the wellbeing of people left behind: evidence from Armenia and Georgia

Valentina Di Iasio, Università degli Studi dell'Insubria

Discussant: Matthew Sharp

  • The impacts of internal migration in South Africa: evidence from a natural experiment

Matthew Sharp, London School of Economics and Political Science.

Discussant: Eric Rougier

2.30 pm-4.30 pm: International Trade

Chair: Ekrame Boubtane, CERDI

  • Libéralisation commerciale et fluctuations des prix agricoles : les implications d'un effet GIFFEN en Tunisie

Sabine Wilhelm, Nancy Université

Discussant: Naima Mennad

  • Politique commerciale de l'Algérie entre régionalisme et multilatéralisme : Étude quantitative de la libéralisation commerciale à travers un MEGC

Naima Mennad, Université Oran 2

Discussant: Teny Yashmina Nebie

  • Impact des mesures non tarifaires sur le commerce international : cas des Limites Maximales de Résidus (LMR) de pesticides

Teny Yashmina Nebie, CERDI (CNRS, UCA, IRD).

Discussant: Elodie Mania

  • Product export diversification and sustainable economic growth in developing countries

Elodie Mania, Centre de Recherche en Economie Appliquée à la Mondialisation

Discussant: Sabine Wilhelm

2.30 pm-4.30 pm: Households

Chair: Pascale Motel Combes, CERDI

  • Ethnicity and risk sharing network formation: evidence from rural Vietnam

Laure Pasquier-Doumer, Universite Paris Dauphine, IRD-DIAL (co-authors: Camille Saint- Macary, IRD-DIAL - Quynh Hoang, Université Paris Dauphine, PSL)

Discussant: Mughal Mazhar

  • Son preference, parity transition and birth spacing in Pakistan

Mughal Mazhar, CATT, University of Pau and Pays de l'Adour France (co-author: Javed Rashid, Pau Business School France)

Discussant: Megumi Nishimura

  • Loan Groups and Elements of Success in a Microcredit Group-Lending Program: Estimating the Impacts of a Self-Selected Loan Group on the Household Income of Its Members Evidence from India

Megumi Nishimura, Kyoritsu Women's University - Abhay Joshi, Daito Bunka University.

Discussant: Laure Pasquier-Doumer

2.30 pm-4.30 pm: Bank and Finance

Chair: Vianney Dequiedt, CERDI

  • Gouvernance bancaire et montée du risque de crédit dans la zone CEMAC

Jean Bernard Boyabe, Recherche Interdisciplinaire en Management et Economie

Discussant: Mohamed Chaffai

  • Is the size of the banking sector responsible for longer banking crises?

Clément Mathonnat, CERDI (CNRS, UCA, IRD) - (co-authors: Alexandru Minea, CERDI (CNRS, UCA, IRD) - Marcel Voia, Carleton University)

Discussant: Jean Bernard Boyabe

  • Quel impact de la crise sur le risque de crédit dans les pays en développement?

Marc Kouzez, GRANEM

Discussant: Alexandru Minea

  • How far away is the MENA banking system? Efficiency comparisons with international banks

Mohamed Chaffai, Université de Sfax, ERF Research Fellow and FEMISE member (coauthor: Paolo Coccorese).

Discussant: Marc Kouzez

2.30 pm-4.30 pm: Enterprises

Chair: Samuel Guérineau, CERDI

  • Décision d'innover dans les entreprises en Côte d'Ivoire: Une approche microéconométrique

Dorgyles Kouakou, Centre de recherche en économie et management (CREM, UMR CNRS)

Discussant: Oksana Nezhyvenko

  • Wage differentials in EU transition economies (2009-2013): informal employment and gender issues

Oksana Nezhyvenko, National University of Kyiv-Mohyla Academy, Erudite - (co-author: Philippe Adair, University Paris-Est Créteil, Erudite)

Discussant: Joël Cariolle

  • Submarine cable deployment and digital vulnerability in Sub-Saharan Africa

Joël Cariolle, Fondation pour les Etudes et Recherches sur le Développement International

Discussant: Suneha Seetahul

  • Wasted potential? The gender-specific consequences of women's labor market status in Indian households

Suneha Seetahul, Gretha

Discussant: Dorgyles Kouakou

Round table : After the Arab springs are MENA countries competitive ?

  • Ibrahim Elbadawi,  Managing Director of the Economic Research Forum and President of the FEMISE.
  • Rabah Arezki, Chief Economist for Middle East and North Africa Region (MENA) at the World Bank.
  • Grégoire Rota Graziosi, Professor at UCA and head of CERDI
  • Patrick Plane, director of research at CNRS-CERDI and coordinator of the GDRI IDE
 

Colloque du groupe de recherche international en économie du développement (GDRI IDE)

La Ferdi, partenaire du colloque.

Le GDRI Economie internationale du développement (GDRI IDE) a organisé au Centre d'études et de recherches sur le développement international (CERDI), sa seconde conférence biennale, les 15 et 16 novembre 2018.

Pour cet évènement, deux conférences plénières étaient programmées :

  • A new economy for Middle East and North African countries par Rabah Arezki, Chief Economist, World Bank ;
  • Climate change, Inequality and Migration par Frédéric Docquier, Professeur à l’Université catholique de Louvain, membre de l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES), et de la Fondation pour les études et recherches sur le développement international, Ferdi (co-auteur : Jaime de Melo, Université de Genève, FERDI).

Ainsi qu’une table ronde sur la compétitivité des économies du Sud de la Méditerranée. Rabah Arezki, économiste en chef de la Banque Mondiale et Ibrahim El Badawi, directeur général de l’ERF et président de Forum Euroméditerranée des Instituts de Sciences Economiques (Femise).

En savoir plus : site de la conférence

Partenaires :

Les 15 et 16 novembre 2018, le CERDI-Université Clermont Auvergne a organisé son deuxième colloque international en économie du développement (International Development Economics, GDRI-IDE) à Clermont-Ferrand.

Quelques chiffres

Cette année 128 papiers avaient été soumis à l'évaluation dont 62 ont été retenus et présentés pour un total de 87 participants, y compris des doctorants, dont 47 venant d'un laboratoire membre du GDRI et 28 de laboratoires étrangers à la structure.

Les soutiens

La conférence a bénéficié du soutien d’institutions internationales comme la Banque mondiale, qui a contribué à l’animation d’une des deux séances plénières, avec la conférence de l’économiste en chef de la région Moyen Orient et Afrique du Nord (MENA), Rabah Arezki.

La Fondation pour les Etudes et Recherches sur le Développement International (FERDI) a également été présente à travers son économiste en chef, Jaime de Melo ainsi que le Forum Euro-Méditerranéen des Instituts de Science Economique (FEMISE) et de l’Economic Research Forum (Le Caire), représenté par son président Ibrahim Elbadawi.

Une table ronde a par ailleurs été organisée sur le sujet de la compétitivité des économies au sud de la Méditerranée, sept ans après la manifestation des printemps arabes. Cette table ronde a été animée par Patrick Plane, coordonnateur du GDRI.

Un colloque ouvert à l'ensemble des sujets de l'économie du développement

L’idée d’une large ouverture a été constamment souhaitée par les organisateurs dont la volonté était de susciter le débat le plus étendu. Ainsi, la programmation a épousé l’affichage le plus général de l’économie internationale du développement et 18 ateliers étaient organisés en parallèle au sessions plénières. Les sujets traités ont touché à la fois à l’économie des ménages et des entreprises, aux mécanismes de répartition et de pauvreté, aux dynamiques des systèmes productifs et problématiques d’accès au financement ainsi que des thèmes aux frontières des disciplines comme, par exemple, l’économie des conflits. (voir programme).

Les séances plénières et la table ronde

Plénière 1. La première conférence plénière a été donnée par Rabah Arezki sur le thème de la démocratie et de son mode de fonctionnement dans les pays en développement. Cette conférence, fondée sur un travail en cours, propose une utilisation la plus large de toutes les informations que permet la mobilisation de l’outil internet. Par cette investigation bibliométrique, il s’agit de voir comment les économies en développement sont influencées par les valeurs de ce régime politique dans la diversité de ses modalités, et quelles sont les implications perceptibles en termes de performances.

Plénière 2. La seconde conférence plénière donnée par Fréderic Docquier, professeur à l’université de Louvain et Jaime de Melo (FERDI, université de Genève), tous deux membres du réseau institutionnel GDRI, portait sur les implications du changement climatique sur les mouvements migratoires internes et internationaux. La scénarisation de ces changements est proposée sur la base d’une modèle d’équilibre général mondial avec trois schémas d’évolution à long terme reposant chacun sur une perspective d’évolution tant pour la montée des températures que la montée des eaux de la mer. Dans tous les cas, les migrations portent sur plus de 100 millions d’individus à l’horizon du siècle, mais avec une contribution pour les migrations internationales qui apparaît presque marginale eu égard aux migrations internes aux Etats.

Table ronde. Participation débat avec Rabah Arezki, Ibrahim Elbadawi, Patrick Plane, Grégoire Rota Graziosi. En 2011, les pays d’Afrique du nord et du moyen orient (MENA) ont connu leur printemps arabe ce qui a eu pour conséquence de bouleverser des régimes politiques aux habitudes autoritaires et qui étaient jusqu’ici non fondés sur les règles d’une alternance démocratique. Sept ans après la manifestation de ces changements, les trajectoires prises sont variables. Peut-on dire que les institutions ont été évolutives sous une forme laissant apparaitre un gain de compétitivité par la mise en place d’institutions plus conformes avec le fonctionnement des principes de marché concurrentiel? Comment situer ces pays MENA relativement à la vulnérabilité, à l’attractivité des territoires et à la compétitivité coût? Ces économies ont-elles progressé dans la capacité à mieux intégrer l’économie mondiale?

En lien avec la recherche de la compétitivité, notamment dans des économies dont les institutions sont de piètre qualité, pénalisant ce faisant la production de biens échangeables, Ibrahim Elbadawi a produit quelques évidences empiriques quant à la capacité à surmonter le problème par une politique de change systématiquement sous-évaluée. La démarche soutenue s’apparente à celle proposé par Rodrik à partir d’un modèle économétrique estimé sur données d’exportation. Une association robuste entre croissance et taux de change réels dépréciés (sous-évalués), en particulier dans les pays en développement et les pays émergents dont les marchés financiers sont relativement sous-développés, est mise en lumière.

Comité scientifique du colloque

Jean-Louis Combes, Vianney Dequiedt, Grégoire Rota Graziosi, Patrick Plane (CERDI, Université Clermont Auvergne) ; Jean-Claude Berthélemy (CES, Université Paris 1, Ferdi); Emmanuel Lavallée (DIAL, Université Paris Dauphine) ; Jean-Marie Baland (CRED, Université de Namur) ; Khalid Sekkat (Centre Emile Bernheim, Université Libre de Bruxelles) ; Frédéric Docquier (Institut de Recherches Economiques et Sociales (IRES), Université Catholique de Louvain, Ferdi) ; Jaime de Melo (Ferdi, Université de Genève) ; Olivier Cadot (Institut d'économie appliquée, Université de Lausanne, Ferdi).

Thursday, November 15, 2018

08.45 am-09.00 am: Welcome Speech

09.00 am -10.30 am / Plenary Session : (Democracies) Never Let a Crisis Go to Waste: Evidence from 1.5 billion newspaper articles

Rabah Arezki, Chief Economist for MENA, World Bank

11.00 am -1:00 pm: Migrations

Chair: Frédéric Docquier, University of Louvain, IRES, FERDI

  • Immigration towards the OECD and service exports: an institutional perspective

Isabelle Rabaud, Laboratoire d'économie d'Orleans, LEO (co-authors: Thierry Baudasse, LEO - Thierry Montalieu, LEO).

Discussant: Jérôme Valette

  • Come talk to me: the impact of repressive language policies on immigrants' labor market outcomes

Jérôme Valette, CES, Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne, CNRS (co-author: Pierre Mandon, World Bank).

Discussant: Simone Bertoli

  • Migration and co-residence choices: Evidence from Mexico.

Simone Bertoli, CERDI (CNRS, UCA, IRD)

Discussant: Hamed Sambo.

  • Does migration improve the food security of households left behind? Evidence from Ethiopia

Hamed Sambo, Centre d'Economie de l'Université Paris Nord.

Discussant: Isabelle Rabaud.

11.00 am -12.30 pm: Dynamic Economics and Income Distribution

Chair: Jean-Louis Combes, CERDI

  • Croissance économique et réduction de la pauvreté : une analyse comparative des pays de la CEMAC et de l'UEMOA.

Symphorien Ndang Tabo, Université de Tours

Discussant: Riana Razafimandimby Andrianjaka

  • The dynamics of middle-class in a middle-income country: characteristics and determinants of mobility in Turkey from 2010 to 2013

Riana Razafimandimby Andrianjaka, GREThA - Université de Bordeaux.

Discussant: Modeste Dayé

  • Household finances and access to formal savings and liquidity devices: evidence from a field experiment in Benin

Modeste Dayé, Center for Research in Economic Development (co-author: Philippe LeMay-Boucher, Heriot-Watt University).

Discussant: Symphorien Ndang Tabo

11.00 am -1:00 pm: Environmental Economics

Chair: Grégoire Rota-Graziosi, CERDI

  • Social preference for new mining projects in Québec, an analysis based on discrete choice experiment method

Adrien Corneille, Université de Sherbrooke, CERDI (CNRS, UCA, IRD) (co-authors: Jie He, Université de Sherbrooke - Thomas Poder, GREDI-UdS, UETMIS-CHUS)

Discussant: Mounir Amdaoud

  • Ressources naturelles, innovation et développement économique : vers une nouvelle approche

Mounir Amdaoud, Centre d'Economie de l'Université Paris Nord.

Discussant: Rémi Generoso

  • Reexamining the effect of ENSO on economic growth: the role of local weather conditions

Rémi Generoso, LEM-CNRS, Université Lille 1 (co-authors: Cécile Couharde, EconomiXCNRS, Université Paris Nanterre - Olivier Damette, Bureau d'économie théorique et appliquée (BETA) - Gilles Dufrenot, Aix-Marseille School of Economics).

Discussant: Victor Stéphane

  • Hiding Behind the Veil of Ashes: Social Capital in the Wake of Natural Disasters

Victor Stéphane, CERDI (CNRS, UCA, IRD)

Discussant: Adrien Corneille

11.00 am -1:00 pm: Poverty, Inequality, Income Distribution

Chair: Rabah Arezki, World Bank

  • Poverty reduction during 1990-2013: did millennium development goals adoption and state capacity matter?

Antonio Savoia, University of Manchester

Discussant: Mathilde Valero

  • Household Income Shocks and Sibling Composition: evidence from rural Tanzania

Mathilde Valero, Aix-Marseille School of Economics.

Discussant: Francesca Marchetta

  • School or work: the role of weather shocks in Madagascar

Francesca Marchetta, CERDI (CNRS, UCA, IRD) - (co-authors: Luca Tiberti, Laval University - David Sahn, Cornell University).

Discutant: Antonio Savoia

2.30 pm-4.30 pm: Institutions (State)

Chair: Martine Audibert, CERDI

  • Structure des dépenses publiques et croissance économique en Amérique Latine et dans les Caraïbes : Une investigation empirique

Walkens Sainval, Centre d'économie de la Sorbonne

Discussant: Alou Adessé Dama

  • Inter-ministerial tax competition: the case of resource rich developing countries

Alou Adessé Dama, CERDI (CNRS, UCA, IRD) (co-authors: Emilie Caldeira - Grégoire Rota-Graziosi - Ali Compaore, CERDI).

Discussant: Réda Marakbi

  • Tax evasion, public debt and aggregate instability

Réda Marakbi, Laboratoire d'économie d'Orleans.

Discussant: Walkens Sainval

2.30 pm-4.30 pm: Conflict Economics

Chair: Ibrahim Elbadawi, ERF - FEMISE

  • The global economic burden of violent conflict

Anousheh Alamir, European Center for Advanced Research in Economics and Statistics.

Discussant: Emmanuelle Lavallée

  • Fear not for Man? Armed conflict and social capital in Mali

Emmanuelle Lavallée, PSL, Université Paris-Dauphine, LEDa, UMR DIAL - François Roubaud, UMR DIAL - IRD.

Discussant: Marion Mercier

  • Fighting from abroad - Do refugees affect violence in the home country?

Marion Mercier, LEDa - (co-author: Fabio Mariani, Université Catholique de Louvain)

Discussant: Arcade Ndoricimpa

  • Economic Costs of Civil Conflicts: The Case of Burundi

Arcade Ndoricimpa, University of Burundi - Michel-Armel Ndayikeza, University of Burundi

Discussant: Anousheh Alamir

2.30 pm-4.30 pm: Dynamic Economics

Chair: Eric Rougier, Gretha

  • « Les (im)possibilités d'une île : une analyse de la soutenabilité de la croissance en Haïti »

Audrey Aknin, CEMOTEV (co-author: Vincent Geronimi, CEMOTEV).

Discussant: Christophe Muller

  • Transborder ethnic kin and local prosperity: evidence from night-time light intensity in Africa

Christophe Muller, Greqam.

Discussant: Hui Jie Yan

  • Does disaggregated renewable energy consumption stimulate economic growth? The role of spatial effect

Hui Jie Yan, CEARC, CNRS, University of Versailles Saint Quentin en Yvelines and University of Paris Saclay (co-authors: Patrick Schembri - Katia Radja, CEARC, University of Versailles Saint Quentin en Yvelines and University of Paris Saclay).

Discussant: Zilong Zhao

  • Modelling and dynamic analysis of the domestic demand influence on the economic growth of China

Zilong Zhao, GIPSA-lab - Université Grenoble Alpes (co-authors: Louis Job, Pacte, Sciences Po Grenoble - Bogdan Robu, GIPSA-lab - Université Grenoble Alpes - Luc Dugard, GIPSAlab).

Discussant: Audrey Aknin

2.30 pm-4.30 pm: Poverty, Inequality, Income Distribution

Chair: Mary-Françoise Renard, CERDI

  • Social policy diffusion: evidence from non-contributory social transfer programmes in developing countries

Marina Dodlova, University of Passau

Discussant: Luca Bortolotti

  • Multidimensional poverty and wellbeing in China

Luca Bortolotti, University of Florence (co-authors: Mario Biggeri, University of Florence - Vincenzo Mauro, University of Pisa).

Discussant: Florent Bresson

  • A widening global divide? A bipolarization analysis

Florent Bresson, CERDI (CNRS, UCA, IRD).

Discussant: Marina Dodlova

2.30 pm-4.00 pm: External Financing

Chair: Isabelle Rabaud, LEO

  • FDI determinants in developing countries: An analysis from instrumental variable Bayesian Model Averaging

Quan Hong Nguyen, LEMNA, Institute of Economics and Management, University of Nantes (co-authors: Thomas Vallée - Thi Hong Hanh Pham, LEMNA, Institute of Economics and Management, University of Nantes)

Discussant: Farid Makhlouf

  • Voting with wallet: does democracy stimulate remittances?

Farid Makhlouf, ESC Pau (co-authors: Kamal Kasmaoui - Johanna Edelbloude, ESC Pau).

Discussant: Assi Okara

  • Developing inclusive economic institutions in South countries: the role of FDI

Assi Okara, CERDI (CNRS, UCA, IRD).

Discussant: Quan Hong Nguyen

5.00 pm-7.00 pm / Round-Table : After the Arab springs are MENA countries competitive ?

Rabah Arezki, (Chief Economist for MENA, World Bank), Ibrahim Elbadawi (ERF Managing Director and FEMISE President), Jean-Claude Berthelemy (Paris 1, CES), Grégoire Rota-Graziosi (CERDI, UCA), Patrick Plane (CERDI-CNRS, UCA).

Friday, November 16, 2018

09.00 am -10.30 am / Plenary Session : Climate change, Inequality and Migration

Frédéric Docquier, Professor (University of Louvain, IRES, Ferdi) ; (with Jaime de Melo, Université de Genève et Ferdi)

11.00 am-12.30 pm: Health

Chair: Christophe Muller, AMSE

  • Forfait obstétrical et inégalités dans l'accès aux soins maternels en Mauritanie

Martine Audibert, CERDI (CNRS, UCA, IRD) (co-author: Marion Ravit, Centre population et développement)

Discussant: Catherine Korachais

  • Impact du financement basé sur la performance sur la malnutrition au Burundi

Catherine Korachais, Institute of Tropical Medicine of Antwerp

Discussant: Nicolas Sirven

  • A model of hospital congestion in developing countries

Nicolas Sirven, Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche Appliquée en Economie de la Santé (LIRAES), Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé (coauthors: Damien Besancenot, LIRAES - Radu Vranceanuz, Essec Business School).

Discussant: Martine Audibert

11.00 am -1:00 pm: Households

Chair: Simone Bertoli, CERDI

  • Women's empowerment and husband's migration: evidence from Indonesia

Jordan Loper, Aix-Marseille School of Economics, CNRS, EHESS and Centrale Marseille (co-authors: Olivier Bargain, Bordeaux University and Institut Universitaire de France (IUF) -Roberta Ziparo, Aix-Marseille School of Economics, CNRS, EHESS and Centrale

  • Iranian household welfare after recent economics sanction

Salimeh Monirijavid, Théorie économique, modélisation et applications, Université de Cergy Pontoise

Discussant: Mazhar Mughal

  • Female age at marriage, son preference and child welfare outcomes

Mazhar Mughal, Ecole Supérieure de Commerce de Pau (co-authors: Mughal Mazhar, ESC Pau - Fontan Sers Charlotte, ESC Pau)

Discussant: Nurgul Tilenbaeva

  • From wedding to begging: spending on celebrations and its welfare effects

Nurgul Tilenbaeva, Institut de hautes études internationales et du développement

Discussant: Jordan Loper

11.00 am -1:00 pm: Agriculture

Chair: Catherine Araujo-Bonjean, CERDI

  • How does maize market behave in Sub-Saharan Africa? A study with autoregressive models

Marie-Eliette Dury, CERDI (CNRS, UCA, IRD) - Bing XIAO, Centre de Recherche Clermontois en Gestion et Management, IUT d'Aurillac, Université Clermont Auvergne

Discussant: Olivia Bertelli

  • Investing in agriculture when it is worth it. Empirical evidence from rural Uganda

Olivia Bertelli, Université Paris Dauphine, PSL.

Discussant: Hajare El Hadri

  • How droughts change specialization of countries?

Hajare El Hadri, Laboratoire d'économie d'Orleans.

Discussant: Rajwane Kafrouni

  • Tribal Agriculture : The role of cultural capital and social capital

Rajwane Kafrouni, Centre d'études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités (CEMOTEV) (co-author: Natalia Zugravu-Soilita, CEMOTEV - Séverine Bouard - Leila Apithy, Institut agronomique néo-calédonien).

Discutant: Bing Xiao

11.00 am -1:00 pm: Institutions (State)

Chair: Emmanuelle Lavallée, PSL-DIAL

  • The role of the decentralization in the efficiency of regional health services in turkey: an application on public hospitals association

Gökçe Manavgat, Toros University and Ege University (co-authors: Ayhan Demirci, Toros University - Fatih Saygili,Ege University).

Discussant: Pierre Pecher

  • Ethnic inclusiveness of the central state government and economic growth in Sub-Saharan Africa

Pierre Pecher, Aix-Marseille School of Economics

Discussant: Linda Glawe

  • The deep determinants of economic development in China ? A provincial perspective

Linda Glawe, University of Hagen, Center for East Asia Macro-economic Studies, CEAMeS (co-author: Helmut Wagner, CEAMeS, University of Hagen).

Discussant: Adam Levai

  • Access to justice and economic development

Adam Levai, Université Catholique de Louvain (co-authors: Arnaud Deseau, Université Saint-Louis Bruxelles - Michèle Schmiegelow, Université Catholique de Louvain)

Discussant: Gökçe Manavgat

11.00 am-12.30 pm: Migrations

Chair: Laure Pasquier-Doumer, IRD-DIAL

  • The volatility effect of diaspora's location: A migration portfolio approach

Eric Rougier, Groupe de Recherche en Economie Théorique et Appliquée, Gretha (coauthor: Nicolas Yol, Gretha)

Discussant: Valentina Di Iasio

  • Migration and the wellbeing of people left behind: evidence from Armenia and Georgia

Valentina Di Iasio, Università degli Studi dell'Insubria

Discussant: Matthew Sharp

  • The impacts of internal migration in South Africa: evidence from a natural experiment

Matthew Sharp, London School of Economics and Political Science.

Discussant: Eric Rougier

2.30 pm-4.30 pm: International Trade

Chair: Ekrame Boubtane, CERDI

  • Libéralisation commerciale et fluctuations des prix agricoles : les implications d'un effet GIFFEN en Tunisie

Sabine Wilhelm, Nancy Université

Discussant: Naima Mennad

  • Politique commerciale de l'Algérie entre régionalisme et multilatéralisme : Étude quantitative de la libéralisation commerciale à travers un MEGC

Naima Mennad, Université Oran 2

Discussant: Teny Yashmina Nebie

  • Impact des mesures non tarifaires sur le commerce international : cas des Limites Maximales de Résidus (LMR) de pesticides

Teny Yashmina Nebie, CERDI (CNRS, UCA, IRD).

Discussant: Elodie Mania

  • Product export diversification and sustainable economic growth in developing countries

Elodie Mania, Centre de Recherche en Economie Appliquée à la Mondialisation

Discussant: Sabine Wilhelm

2.30 pm-4.30 pm: Households

Chair: Pascale Motel Combes, CERDI

  • Ethnicity and risk sharing network formation: evidence from rural Vietnam

Laure Pasquier-Doumer, Universite Paris Dauphine, IRD-DIAL (co-authors: Camille Saint- Macary, IRD-DIAL - Quynh Hoang, Université Paris Dauphine, PSL)

Discussant: Mughal Mazhar

  • Son preference, parity transition and birth spacing in Pakistan

Mughal Mazhar, CATT, University of Pau and Pays de l'Adour France (co-author: Javed Rashid, Pau Business School France)

Discussant: Megumi Nishimura

  • Loan Groups and Elements of Success in a Microcredit Group-Lending Program: Estimating the Impacts of a Self-Selected Loan Group on the Household Income of Its Members Evidence from India

Megumi Nishimura, Kyoritsu Women's University - Abhay Joshi, Daito Bunka University.

Discussant: Laure Pasquier-Doumer

2.30 pm-4.30 pm: Bank and Finance

Chair: Vianney Dequiedt, CERDI

  • Gouvernance bancaire et montée du risque de crédit dans la zone CEMAC

Jean Bernard Boyabe, Recherche Interdisciplinaire en Management et Economie

Discussant: Mohamed Chaffai

  • Is the size of the banking sector responsible for longer banking crises?

Clément Mathonnat, CERDI (CNRS, UCA, IRD) - (co-authors: Alexandru Minea, CERDI (CNRS, UCA, IRD) - Marcel Voia, Carleton University)

Discussant: Jean Bernard Boyabe

  • Quel impact de la crise sur le risque de crédit dans les pays en développement?

Marc Kouzez, GRANEM

Discussant: Alexandru Minea

  • How far away is the MENA banking system? Efficiency comparisons with international banks

Mohamed Chaffai, Université de Sfax, ERF Research Fellow and FEMISE member (coauthor: Paolo Coccorese).

Discussant: Marc Kouzez

2.30 pm-4.30 pm: Enterprises

Chair: Samuel Guérineau, CERDI

  • Décision d'innover dans les entreprises en Côte d'Ivoire: Une approche microéconométrique

Dorgyles Kouakou, Centre de recherche en économie et management (CREM, UMR CNRS)

Discussant: Oksana Nezhyvenko

  • Wage differentials in EU transition economies (2009-2013): informal employment and gender issues

Oksana Nezhyvenko, National University of Kyiv-Mohyla Academy, Erudite - (co-author: Philippe Adair, University Paris-Est Créteil, Erudite)

Discussant: Joël Cariolle

  • Submarine cable deployment and digital vulnerability in Sub-Saharan Africa

Joël Cariolle, Fondation pour les Etudes et Recherches sur le Développement International

Discussant: Suneha Seetahul

  • Wasted potential? The gender-specific consequences of women's labor market status in Indian households

Suneha Seetahul, Gretha

Discussant: Dorgyles Kouakou

Table ronde : After the Arab springs are MENA countries competitive ?

  • Ibrahim Elbadawi,  Managing Director of the Economic Research Forum and President of the FEMISE.
  • Rabah Arezki, Chief Economist for Middle East and North Africa Region (MENA) at the World Bank.
  • Grégoire Rota Graziosi, Professor at UCA and head of CERDI
  • Patrick Plane, director of research at CNRS-CERDI and coordinator of the GDRI IDE