Indéfini

1ère rencontre de la Communauté Sahel (COM Sahel) sur le thème "Où en est l'Alliance Sahel?"

Christophe Angely (Ferdi) a participé à ce séminaire en tant que représentant de la Chaire Sahel pour discuter et échanger sur ce thème.

L’AFD a mis en place une Communauté d’intérêt et de partage rassemblant ses agents engagés sur le Sahel et leurs partenaires proches dans les institutions françaises ou dans le Sahel. L’objectif de cette Communauté est de faire circuler l’information, d’offrir des opportunités d’échanges et de susciter des synergies entre tous les acteurs engagés sur le Sahel.

Dans ce cadre, les animateurs de la communauté SAHEL ont proposé une première séance d’information et d’échange, à Paris, sur le thème "Où en est l'Alliance Sahel".

Christophe Angely (Ferdi) a participé à ce séminaire en tant que représentant de la Chaire Sahel pour discuter et échanger sur ce thème.

Sahel 2030 Seminar

Christophe Angely participated in the seminar to represent the Sahel Chair. He spoke on global issues, development, demographic and climate issues.

The Ministry of the Army and the Ministry of Foreign Affairs and Europe organised a day of discussion with the French actors involved in the Sahelian issues.

Christophe Angely participated in the seminar to represent the Sahel Chair. He spoke on global issues, development, demographic and climate issues.

Content

Roundtable 1: Political and social issues

Roundtable 2: Security challenges

Roundtable 3: Global development, demographic and climate issues

Séminaire Sahel 2030

Christophe Angely a participé au séminaire pour représenter la Chaire Sahel. Il est intervenu sur les enjeux globaux et de développement, démographie et climat.

Le Ministère des Armées et le Ministère des Affaires étrangères et de l'Europe ont organisé une journée d'échange entre les acteurs impliqués par la question sahélienne en France.

Christophe Angely a participé au séminaire pour représenter la Chaire Sahel. Il est intervenu sur les enjeux globaux et de développement, démographie et climat.

Contenu

Table ronde 1 : enjeux politiques et sociaux

Le Sahel est ouvert sur le monde, dans sa diversité d’influences politiques et culturelles. Il digère et interprète ces influences. Quelle démocratie pour demain ? Va-t-on vers une importation des modèles de gestion autoritaire de type asiatique ? Quel fait religieux ? Quelle place pour les sociétés civiles ? Quelles dynamiques de contestation du patriarcat, quel affaiblissement des structures d’encadrement et des solidarités, notamment pour les citadins ? Quels liens entre émancipation sociale, contestation politique et réduction des pratiques clientélistes ?

Table ronde 2 : enjeux sécuritaires

Quel exercice de la souveraineté par quels acteurs sur quels territoires ? Quelles concurrences à l’Etat ? Quels territoires, quelles périphéries ? quelle évolution des appareils sécuritaires et quelle milicianisation des sociétés ? Va-t-on vers une extension du syndrome du middle belt nigérian à l’ensemble de la bande sahélienne ? Quelles surprises stratégiques ? Quelles ruptures technologiques ?

 Table-ronde 3 : enjeux globaux et de développement, démographie et climat

Quel pourra être l’impact de la conjonction de la hausse de la population et du tassement relatif des rendements agricoles (Scenarii du GIEC) ? Quelles dynamiques urbaines ? Quelles dynamiques économiques ? quelle évolution de l’éducation dans ce contexte ? des « services publiques » ?

 Séance de clôture : Exposé des principales évaluations et recommandations formulées.

AFD Wokshop on Mahgreb/Sahel relations

Youssoufou Hamadou Daouda, Niger representative for FERDI’s Sahel Chair, presented a paper on migration between the Sahel and Maghreb.

On 11 June 2019, AFD organised a workshop: "Maghreb-Sahel - Leverages for the integration of the Saharo-Sahelian space".

Youssoufou Hamadou Daouda, Niger Focal Point for the Sahel Chair and Director of the Laboratory for Research and Analysis on Economic and Social Development (LARADES) at the University of Tahoua (Niger), presented a communication:

Niger, espace d’émigration et de transit : entre construction et reconfiguration des trajectoires migratoires Sahel-Maghreb

 

 

 

 

 


Christophe Angely and, Matthieu Boussichas (FERDI) also participated in the workshop.
 

 

Atelier AFD sur les relations Maghreb Sahel

Youssoufou Hamadou Daouda, point focal Niger de la Chaire Sahel, a présenté une communication sur les trajectoires migratoires entre les régions Sahel et Maghreb.

Le 11 juin 2019, l'AFD a organisé un atelier : "Maghreb-Sahel - Leviers d’action pour l’intégration de l’espace Saharo-Sahélien"

Youssoufou Hamadou Daouda point focal Niger de la Chaire sahel et Directeur du Laboratoire de Recherche et d'Analyse sur le Développement Economique et Social  (LARADES) à l'Université de Tahoua (Niger) a présenté une communication :

Niger, espace d’émigration et de transit : entre construction et reconfiguration des trajectoires migratoires Sahel-Maghreb

 

 

 

 

 


Christophe Angely, et Matthieu Boussichas (Ferdi) ont également participé à l'atelier.
 

 

OECD DevTalks on "Rethinking international co-operation: Putting vulnerability measures at the heart of sustainable development"

Patrick Guillaumont and Laurent Wagner (FERDI) were invited to discuss the need to measure and to take into account vulnerabilities in the allocation formulas for sustainable development.

Within the OECD Development Centre "DEV TALKS" Series, Mario Pezzini, Director of the Development Centre and Special Advisor to the OECD Secretary-General on Development, invited Patrick Guillaumont, President of the FERDI and Laurent Wagner Research Officer at the FERDI, to a discussion on:

Rethinking international co-operation: Putting vulnerability measures at the heart of sustainable development

Major actors in the international development system, notably the multilateral development banks, face two challenges that may seem contradictory. On the one hand, they remain committed to the principle of performance-based allocation (PBA). On the other, they must respond to the problems created by the vulnerabilities and fragility of countries, which often results in poor performance. To reconcile these two challenges, multilateral development banks have sought to address fragility issues through specific instruments without questioning the PBA, which has been the subject of multiple exceptions and of dilutions in a complex system.

Patrick Guillaumont and Laurent Wagner presented a simpler, transparent and coherent approach to inform and better target international co-operation. They highlighted the importance of developing and using quantitative indicators for the different forms of vulnerability (economic, climatic, socio-political) and the implications of such an approach for international co-operation.

In this talk, Patrick Guillaumont and Laurent Wagner discussed the need for development finance institutions to take into account in their resources allocation formulas not only the performance, but also the various structural vulnerabilities that countries have to face. They outlined some measures that can be fully integrated into a performance-based allocation system by transforming it into a performance and vulnerability-based allocation.

These insights are highly relevant for on-going discussions on Development in Transition, particularly on the need to rethink indicators to better measure development so that international co-operation can help better  addressing the persistent vulnerabilities and the multifaceted and interrelated challenges and traps that countries at different levels of development face.

 

Rethinking International co-operation: Putting vulnerability measures at the heart of sustainable development.

 

 

11.00 – 11.15 - Introductory remarks

11.15 – 11.50 -  Presentation on Rethinking international co-operation: Putting vulnerability measures at the heart of sustainable development

Prof. Patrick Guillaumont, President of the Fondation pour les Études et Recherches sur le Développement International

11.50 – 12.05 - Comments by:

Guillaume Delalande, Economist/Policy Analyst, Development Co-operation Directorate

Jason Gagnon, Economist, OECD Development Centre

12.05 – 12.30 - Questions and Answers and Wrap-up

DevTalks de l'OCDE sur " Repenser la coopération internationale: placer les mesures de vulnérabilité au cœur du développement durable"

Patrick Guillaumont et Laurent Wagner (FERDI) étaient invités à discuter de la nécessité de mesurer et de prendre en compte les vulnérabilités dans les formules d'allocation pour le développement durable.

Dans le cadre du cycle de discussions “DEV TALKS” du Centre de développement de l’OCDE, Mario Pezzini, Directeur du Centre de développement et conseiller spécial du secrétaire général de l'OCDE sur les questions de développement, a invité Patrick Guillaumont, Président de la Ferdi et Laurent Wagner, chargé de recherche à la Ferdi, à discuter sur le thème :

Repenser la coopération internationale: placer les mesures de vulnérabilité au cœur du développement durable 

Les grands bailleurs de fonds, en particulier les banques multilatérales de développement, ont à faire face à deux défis qui peuvent paraître contradictoires. D'un côté ils demeurent attachés au principe d'une allocation basée sur la performance (PBA). De l'autre ils doivent répondre aux problèmes créés par la fragilité des pays, laquelle se traduit souvent par une faible performance. Pour répondre à ces deux défis les banques multilatérales de développement ont cherché  à traiter les questions de fragilité à travers des instruments particuliers sans remettre en cause la PBA qui a fait simultanément l'objet de multiples exceptions et s'est diluée dans un système complexe.

Un système d'allocation plus simple, transparent et cohérent est aujourd'hui nécessaire. Il implique de prendre en compte dans les formules d'allocations non seulement la performance, mais aussi les diverses vulnérabilités structurelles auxquelles les pays ont à faire face. Pour cela il convient de disposer d'indicateurs quantitatifs des diverses formes de vulnérabilité (économique, climatique, socio-politique) dans ce qu'elles ont d'exogène. Des mesures sont proposées qui peuvent parfaitement s'intégrer dans l'allocation fondée sur la performance et la transformer en une allocation fondée sur la performance et la vulnérabilité.

Patrick Guillaumont et Laurent Wagner ont présenté une approche plus simple, transparente et cohérente pour informer et mieux cibler la coopération internationale. Ils ont souligné l'importance de développer et d'utiliser des indicateurs quantitatifs pour les différentes formes de vulnérabilité (économique, climatique, sociopolitique) et les implications d'une telle approche pour la coopération internationale.

Dans cette présentation, Patrick Guillaumont et Laurent Wagner ont traité de la nécessité pour les institutions financières de développement de prendre en compte, dans leurs formules d’allocation des ressources, non seulement la performance, mais également les diverses vulnérabilités structurelles auxquelles les pays doivent faire face. Ils ont décrit certaines mesures pouvant être pleinement intégrées dans un système d'allocation basé sur la performance en le transformant en une allocation basée sur la performance et la vulnérabilité.

Ces informations sont très utiles pour les discussions en cours sur le Développent en Transition, en particulier sur la nécessité de repenser les indicateurs afin de mieux mesurer le développement afin que la coopération internationale puisse aider à mieux faire face aux vulnérabilités persistantes et aux multiples défis interdépendants auxquels sont confrontés les pays à des différents niveaux de développement.

Rethinking International co-operation: Putting vulnerability measures at the heart of sustainable development.

11.00 – 11.15 - Introductory remarks

11.15 – 11.50 -  Presentation on Rethinking international co-operation: Putting vulnerability measures at the heart of sustainable development

Prof. Patrick Guillaumont, President of the Fondation pour les Études et Recherches sur le Développement International

11.50 – 12.05 - Comments by:

Guillaume Delalande, Economist/Policy Analyst, Development Co-operation Directorate

Jason Gagnon, Economist, OECD Development Centre

12.05 – 12.30 - Questions and Answers and Wrap-up

Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

Seminar for a feedback on the workshop held in Ougadougou on financial flows for development in the Sahel.

Christophe Angely and Matthieu Boussichas (FERDI) presented the content of the high level workshop held by the Chair Sahel in Ouagadougou to the AFD team working on Sahel.

The objective of the seminar was to present the content of the high level workshop held by the Chair Sahel in Ouagadougou in March 2019 to the AFD team working on Sahel.

Representatives for the Chair Sahel: Christophe Angely, Director of Strategy and Matthieu Boussichas, Program Manager at FERDI.

Les flux financiers pour le développement du Sahel

 

Événement organisé par la Ferdi, seule ou en collaboration

Séminaire de restitution de l'atelier de Ouagadougou sur les flux financiers pour le développement du Sahel.

Christophe Angely et Matthieu Boussichas (Ferdi) ont restitué aux équipes de l'AFD travaillant sur le Sahel le contenu des débats de l'atelier de la Chaire Sahel organisé à Ouagadougou.

Le séminaire avait pour objet de restituer aux équipes de l'AFD travaillant sur le Sahel le contenu des débats s'étant tenus lors de l'atelier de la Chaire Sahel organisé à Ouagadougou en mars 2019 et portant sur les flux financiers pour le développement du Sahel.

Participants côté Chaire Sahel : Christophe Angely, directeur de la stratégie et Matthieu Boussichas, responsable de programme à la Ferdi.

Les flux financiers pour le développement du Sahel