Nouvel indicateur de capacité relationnelle

Juillet 2013

Hélène L'HUILLIER

Raphaële DE LA MARTINIERE

Camille SUTTER

Gaël Giraud, Cécile Renouard, Hélène L’Huillier, Raphaële de la Martinière et Camille Sutter définissent un nouvel indicateur de capacité relationnelle, le Relational Capability Index (RCI), qui mesure la qualité des relations entre les personnes et le niveau de leur autonomisation relationnelle.

Gaël Giraud, Cécile Renouard, Hélène L’Huillier, Raphaële de la Martinière et Camille Sutter définissent un nouvel indicateur de capacité relationnelle, le Relational Capability Index (RCI), qui mesure la qualité des relations entre les personnes et le niveau de leur autonomisation relationnelle. Cet indicateur est basé sur une anthropologie relationnelle; il insiste sur la qualité du tissu social et sur les relations interpersonnelles comme une dimension clé du développement humain. Indicateur multidimensionnel, le RCI inclut l’intégration dans des réseaux, les relations privées, et l’engagement civique. Les auteurs fournissent une axiomatisation d’une classe d’indicateurs multidimensionnels qui comble l’écart entre les théories de la justice et les mesures de la pauvreté. Trois versions différentes du RCI sont appliquées à la mesure de l’impact des compagnies pétrolières sur les communautés locales dans le Delta du Niger (Nigeria) et aux enquêtes nationales (Afrobarometer).